A voir
Accueil / Convention collective / Convention collective fleuristes, vente et services des animaux familiers – Brochure JO 3010 – Code IDCC 1978

Convention collective fleuristes, vente et services des animaux familiers – Brochure JO 3010 – Code IDCC 1978

Convention collective fleuristes, vente et services des animaux familiers - JO 3010 - IDCC 1978

La convention collective des fleuristes est désignée sous le numéro de brochure JO 3010 et le code IDCC 1978, elle régie les relations de travail entre employeurs et salariés de ce secteur d’activité.

Les secteurs concernés par la convention collective sont les fleuristes, les commerces de détail de fleurs, plantes, graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux, les commerces de vente au détail d’animaux, d’aliments et produits pour animaux de compagnie ainsi que les entreprises de services aux animaux de compagnie tels que toilettage de chiens et chats.

La convention collective s’applique sur l’ensemble du territoire nationale y compris les départements et régions d’Outre-Mer (DROM) et les collectivités d’Outre-Mer (COM).

En savoir plus

A voir aussi

Téléchargez la convention collective intégrale au format pdf.

Période d’essai convention collective fleuriste

La convention collective des fleuristes fixe des durées de préavis en fonction de la catégorie des salariés (employés, techniciens et cadres), mais ces durées sont plus courtes que celles fixées par la loi, les dispositions conventionnelles sont donc inapplicables et ce sont les durées légales de la période d’essai qui s’appliquent.

En savoir plus

En savoir +

Tout savoir sur la période d’essai : comment se décompte sa durée, le renouvellement, le délai de prévenance en cas de rupture …

Préavis licenciement, démission et retraite convention collective fleuriste

La durée du préavis en cas de rupture du contrat est régie par la convention collective des fleuristes.

La convention prévoit aussi des dispositions spéciales sur les heures de recherche d’emploi en cours de préavis.

Durée du préavis

En cas de rupture du contrat de travail, un préavis devra être effectué par le salarié. Toutefois, le préavis de licenciement ne s’applique pas en cas de faute grave ou lourde du salarié.

Durée du préavis convention collective fleuriste
Catégorie Ancienneté Démission Licenciement Mise à la retraite Départ volontaire à la retraite
Employés – de 6 mois 15 jours 15 jours 6 mois 2 mois
6 mois à 2 ans 1 mois 1 mois
+ de 2 ans 1 mois 2 mois
Techniciens  – 1 mois 2 mois
Cadres 2 mois 3 mois

Heures pour recherche d’emploi en cours de préavis

Les salariés en cours de préavis ont droit à :

  • 2 heures par jour pendant un maximum de 1 mois pour les employés et techniciens
  • 2 heures par jour pendant un maximum de 2 mois pour les cadres

Ces 2 heures seront prises un jour à la convenance de l’employeur et le jour suivant à la convenance du salarié. Si les parties sont d’accord, les 2 heures peuvent être cumulées.

Ce droit cesse dès que le salarié a trouvé l’emploi recherché.

Ces 2 heures seront rémunérées uniquement en cas de licenciement.

Dispense de préavis

Avec accord de l’employeur, le salarié qui a retrouvé un emploi peut être dispensé de son préavis, dans ces conditions, l’indemnité compensatrice de préavis n’est pas due.

En savoir plus

En savoir +

Droit au préavis de licenciement, point de départ du préavis, congés, absences et arrêts de travail durant le préavis, dispense de préavis de licenciement …

Les cas de démissions sans préavis, durée et déroulement du préavis, les dispenses de préavis de démission …

Indemnité de licenciement convention collective fleuriste

La convention collective des fleuristes détermine une indemnité de licenciement dont le montant varie en fonction du statut cadre ou non cadre du salarié concerné par le licenciement.

En cas de licenciement pour faute grave ou pour faute lourde, qu’aucune indemnité n’est due par l’employeur.

L’accord collectif des fleuristes sur le licenciement prévoit une condition d’ancienneté de 2 ans pour avoir droit à une indemnité de licenciement, de plus le calcul de l’indemnité est parfois moins favorable que celle prévue par le code du travail, il faut donc la comparer avec l’indemnité de licenciement légale.

Indemnité de licenciement en mois de salaire
 Ancienneté Non cadres Cadres
+ de 2 0.3 0.3
+ de 3 0.4 0.5
+ de 4 0.5 0.6
+ de 5 0.6 0.7
+ de 6 0.7 0.9
+ de 7 0.8 1.1
+ de 8 0.9 1.3
+ de 9 1 1.5
+ de 10 1.1 1.7
+ de 11 1.2 1.9
+ de 12 1.4 2.1
+ de 13 1.6 2.3
+ de 14 1.8 2.5
+ de 15 2 2.7
+ de 16 2.2 3
+ de 17 2.4 3.2
+ de 18 2.6 3.4
+ de 19 2.8 3.6
+ de 20 3 4
Au delà de 20   +0.15 par année supplémentaire  –

Spécificités pour les cadres

Le montant de l’indemnité de licenciement prévue ci-dessus est déterminé selon l’ancienneté continue dans l’entreprise en qualité de cadre.

Lorsque le cadre licencié est âgé de 50 ans révolus et compte 10 ans d’ancienneté dans l’entreprise comme cadre, l’indemnité de licenciement fixée ci-dessus est majorée de 10 % entre 50 et 55 ans et de 15 % à partir de 55 ans.

Base de calcul de l’indemnité

La base de calcul est constituée du salaire moyen brut des 12 ou 3 derniers mois (dans ce dernier cas prorata temporis pour les primes annuelles ou exceptionnelles) selon le plus favorable pour le salarié.

Indemnité de  retraite convention collective fleuriste

Indemnité de départ volontaire à la retraite

Le salarié qui part volontairement à la retraite entre 60 et 65 ans a droit, sous réserve de bénéficier d’une retraite à taux plein, à une indemnité de départ à la retraite exprimée en mois de salaire.

Montant indemnité départ retraite fleuriste en mois de salaire
Ancienneté Non-cadres Cadres
10 à 14 ans 1 mois 1 mois
15 à 19 ans 1,5 mois 2 mois
20 à 29 ans 2 mois 2,5 mois
+ de30 ans 2,5 mois 3 mois

Indemnité de mise à la retraite

L’employeur qui met à la retraite un salarié doit lui verser une indemnité dont le montant doit être le plus favorable entre :

  • l’indemnité légale de licenciement
  • l’indemnité conventionnelle de départ en retraite (voir ci-dessus)

Temps de travail convention collective fleuriste

Durée du travail

Durée hebdomadaire

L’accord collectif des fleuristes prévoit une durée hebdomadaire de travail de 35 heures.

Durée annuelle

La durée annuelle est fixée à 1645 heures pour un droit complet à congés payés. Cette durée est réduite des jours fériés chômés payés dans l’entreprise.

Durée quotidienne maximale

La durée journalière maximale de travail est de 10 heures, elle peut être portée à 12 heures en cas de commande exigeant un travail de confection si cette commande est prise pour le lendemain moins de 2 h avant le départ du salarié.

Repos et pause

Pause quotidienne

La pause quotidienne est de 30 minutes pour une durée quotidienne de travail supérieure à 6 heures consécutives.

Repos quotidien

Le repos quotidien est fixé à 11 heures.

Cependant en cas notamment de surcroît exceptionnel d’activité, de commandes urgentes, de salons ou d’arrivées imprévues d’animaux à entretenir le repos peut être réduit à 9 heures consécutives, dans ce cas chaque repos réduit ouvre droit à un repos de 2 heures en plus des 11 heures obligatoires, à prendre le lendemain de l’intervention, ou au plus tard dans la semaine qui suit, ou à une contrepartie financière forfaitaire minimale fixée à 3 minimum garanti.

Repos hebdomadaire

Le repos hebdomadaire est au minimum de 1 journée et demie consécutive. Si le repos est pris par roulement, le salarié se voit attribuer 2 jours consécutifs de repos incluant le dimanche, toutes les 8 semaines.

En savoir plus

En savoir +

Durée maximale quotidienne adultes et jeunes, pause et repos quotidien, repos quotidien entre 2 jours de travail …

Durée maximale hebdomadaire, durée minimale du repos, repos du dimanche, dérogations au repos hebdomadaire …

Heures supplémentaires

Le contingent annuel d’heures supplémentaires est fixée à 180 heures hors modulation du temps de travail et à 130 heures en cas de modulation.

Les majorations des heures supplémentaires dépendent de la taille de l’entreprise.

Pour les entreprise de 20 salariés au + la majoration est de  12.5 % de la 36ème à la 39ème heure.

Pour les entreprise de + de 20 salariés la majoration est de 25 % de la 36ème à la 39ème heure.

Quel que soit l’effectif de l’entreprise :

  • 40ème à la 43ème heure : selon disposition légale
  • Au-delà de la 43ème heure : selon disposition légale

Le paiement des heures supplémentaires peut être remplacé par un repos compensateur équivalent à prendre par journées ou 1/2 journées aux dates fixées par l’employeur dans les 6 mois suivant l’acquisition du repos.

En savoir plus

En savoir +

Définitions et décompte, contingent, majorations, heures supplémentaires et temps de trajet, heures supplémentaires des jeunes de moins de 18 ans …

Travail à temps partiel

Temps partiel choisi ou pour raisons familiales

Le salarié qui souhaite travailler à temps partiel dans le cadre du temps partiel choisi ou pour raisons familiales doit présenter sa demande par lettre recommandée avec AR en respectant un délai de prévenance de 3 mois civils avant la date souhaitée du passage à temps partiel. L’employeur dispose alors de 2 mois pour répondre au salarié par LR avec AR.

Modification d’horaires

Il est possible de modifier les horaires à temps partiel en respectant un délai de prévenance de 15 jours calendaires, pouvant être réduit en cas de circonstances exceptionnelles à 3 jours ouvrés minimum. En cas de réduction du délai, le salarié a droit à une majoration de 10 % du salaire horaire brut de base ou d’un repos de 6 minutes par heure de travail modifiée.

Coupure

La journée de travail d’un salarié à temps partiel ne peut comporter qu’une interruption d’une durée de 2 heures maximum.

Toutefois, cette interruption peut être supérieure à 2 heures, dans le cas d’exigences exceptionnelles propres au service à apporter à la patientèle et dûment motivées. Dans ce cas, le contrat de travail devra comporter une compensation spécifique négociée.

Nombre d’ heures complémentaires

Il est possible pour le salarié de travailler 30 % de plus que la durée contractuelle prévue au contrat si les conditions suivantes sont réunies :

  • durée hebdomadaire minimale de travail de 20 heures
  • période minimale de travail continu de 3 heures par jour

Majoration des heures complémentaires

Ce sont les majorations légales qui s’appliquent.

En savoir plus

En savoir +

Définition du travailleur à temps partiel, conditions de mise en place, mentions obligatoires du contrat, droits des salariés à temps partiel et égalité de traitement, durée minimale, heures complémentaires, complément d’heures …

Astreintes dans la profession de la vente et des service des animaux familiers

La convention collective des fleuristes prévoit des dispositions concernant la mise en place des astreintes mais uniquement pour la profession de la vente et des service des animaux familiers.

Cas de recours

Pour répondre à des interventions éventuelles nécessitées par des soins urgents à donner aux animaux vivants, soit au magasin, soit en clientèle.

Mise en place

Le calendrier indicatif des astreintes doit être communiqué aux salariés 1 mois à l’avance. Toute modification de ce calendrier doit faire l’objet d’une notification aux salariés 7 jours à l’avance (1 jour si circonstances exceptionnelles).

Le maximum est de 7 jours calendaires d’astreinte par mois, sauf accord écrit du salarié, ou en cas de remplacement dû à l’absence d’un salarié ou du gérant/directeur d’établissement.

Salariés concernés

Les salariés concernés par l’astreinte sont les vendeurs techniques, techniciens agents de maîtrise de la filière équipe de vente, ainsi que des cadres de l’entreprise.

Indemnité d’astreinte

L’indemnité d’astreinte est égale à 10 % du salaire horaire brut de base par heure d’astreinte.

Interventions

Les interventions durant l’astreinte sont rémunérées sur la base de la durée réelle de l’intervention + heures de trajet + éventuelles majorations pour heures supplémentaires + indemnisation des frais de déplacement + repos compensateur égale au temps d’intervention si effectuée durant un jour de repos.

Modèle lettre

Modèle de lettre astreintes

En savoir plus

En savoir +

Définition, mise en place astreinte, compensation astreintes et paiement interventions, astreintes et repos …

Travail exceptionnel de nuit

Le salarié travaillant de nuit bénéficie d’une majoration de 100 % des heures effectuées entre 22 h et 5 h.

Travail de nuit dans le secteur des services aux animaux familiers

Le travail de nuit peut être mis en place dans le but d’assurer la continuité des services liés à la protection, la santé et la sécurité des animaux, en particulier en vue de répondre aux obligations légales en termes de capture d’animaux et de gestion de fourrières.

Salariés concernés

Sont concernés par le travail de nuit les salariés suivants :

  • personnel de capture d’animaux et de gestion d’une activité de garde (fourrières, refuges, pensions…) et tout personnel d’accompagnement
  • personnel d’entretien et de soins des chenils, chatteries, nouveaux animaux de compagnie (NAC)

Définition du travail de nuit

Le travail de nuit est celui effectué entre 21 heures et 6 heures.

Définition du travailleur de nuit

Est un travailleur de nuit, le salarié qui :

  • soit accompli au moins 2 fois par semaine, selon son horaire de travail habituel ou en période d’astreinte, au moins 3 heures de son temps de travail quotidien dans la plage de nuit définie ci-avant
  • soit accompli, sur une période de 12 mois consécutifs, au moins 270 heures de travail dans la plage de nuit (le volume de 270 heures est proratisé pour les contrats d’une durée inférieure à 12 mois consécutifs).

Durées maximales du travail de nuit

La durée maximale quotidienne du travail de nuit est fixée à 8 heures. Cette durée peut toutefois être portée à 10 heures lorsqu’il y a nécessité d’assurer la protection des animaux, dans ce cas les salariés doivent bénéficier d’un temps de repos équivalent au temps de dépassement, soit 2 heures.

La durée maximale hebdomadaire de travail de nuit, calculée sur une période de 12 semaines consécutives, est fixée à 40 heures.

Contreparties au travail de nuit

Travail de nuit dans le cadre d’astreintes

Le salarié d’astreinte qui effectue des interventions pendant la plage de nuit bénéficie d’une majoration de salaire de 25 % par heure de nuit. Sur sa demande cette majoration peut être attribuée sous forme de repos.

Cette contrepartie s’ajoute à celle attribuée au titre de l’astreinte pendant le temps d’astreinte.

Travail de nuit sans astreinte

Le salarié occupé sur l’un des emplois définis ci-avant et qui répond à la définition du travailleur de nuit, a droit à une majoration de 25 % par heure de nuit, attribuée en priorité sous forme de repos ou, en cas d’impossibilité, sous forme de salaire.

Dès 7 heures de repos acquises, le salarié peut prendre une journée ou une demi-journée de repos au maximum dans les 6 mois de leur acquisition, à des dates déterminées d’un commun accord avec l’employeur.

Conditions de travail des travailleurs de nuit

L’employeur doit mettre en place une programmation des astreintes et du travail de nuit permettant une rotation entre les travailleurs de nuit, afin d’assurer une alternance entre travail avec astreinte et travail sans astreinte.

De plus, il doit mettre à disposition les moyens de transport nécessaires pour assurer les interventions de nuit.

En savoir plus

En savoir +

Définition travailleur de nuit, mise en place, durée maximale travail de nuit, contreparties et majorations, travail de nuit des jeunes et des femmes enceintes …

Congés pour événements familiaux convention collective fleuristes

Lors de certains événements familiaux du salarié, un accord collectif dans la coiffure prévoit, sans aucune condition d’ancienneté, une autorisation exceptionnelle d’absence :

  • Mariage du salarié : 5 jours ouvrés
  • Mariage d’un enfant : 1 jour ouvré
  • Naissance ou adoption d’un enfant : 3 jours ouvrés
  • Décès du conjoint, d’un enfant : 3 jours ouvrés
  • Décès du père, de la mère : 2 jours ouvrés
  • Décès d’un frère, d’une sœur, d’un beau-parent, d’un grand-parent : 1 jour ouvré
  • Déménagement : 1 jour ouvré (1 fois tous les 2 ans)
  • Présélection militaire du salarié : 3 jours ouvrés si + de 3 mois d’ancienneté

1 jour supplémentaire est accordé si l’événement familiale se situe à + de 500 km du lieu de résidence habituel du salarié

En savoir plus

En savoir +

Conditions pour avoir droit aux jours de congés pour événements familiaux …

Jours fériés convention collective fleuriste

Jours fériés chômés et payés

Parmi les 11 jours fériés légaux les salariés auront droit à 7 jours fériés chômés payés par an lorsqu’ils tombent un jour habituellement travaillé par le salarié.

Ces 7 jours fériés chômés et payés seront fixés par l’employeur, en début d’année, au choix et par roulement.

Travail un de ces 7 jours fériés

Les 7 jours fériés chômés et payés choisis par l’employeur ainsi que le 1er Mai, pourront être travaillés en raison des nécessités de service, mais dans ce cas le jour férié travaillé sera :

  • soit compensé par une journée de congé supplémentaire dans les 15 jours qui précèdent ou qui suivent
  • soit payé sous forme d’une majoration de salaire de 100 %

Le travail du 1er Mai est payé dans les conditions prévues par la loi

Les salariés seront informés à l’avance par l’employeur des jours fériés qui seront chômés et payés ou travaillés dans l’entreprise durant les 6 mois à venir.

Autres jours fériés

Les 4 jours fériés restants sont normalement travaillés et rémunérés dans les conditions habituelles.

En savoir plus

En savoir +

Jours fériés légaux, 1er mai, majorations travail jours fériés, jeunes de moins de 18 ans, les ponts …

Détermination de l’ancienneté applicable aux salariés des fleuristes

En + des périodes d’absence visées par le code du travail, sont également considérés comme temps de présence dans l’entreprise pour le calcul de l’ancienneté :

  • les périodes passées dans l’entreprise au titre des contrats à durée déterminée ou travail temporaire
  • la durée des contrats de travail antérieurs, sauf les contrats de travail rompus pour faute grave ou lourde, ou pour démission
  • les périodes de maladie après 2 ans d’ancienneté et dans la limite de la période d’indemnisation due par l’employeur au titre du maintien de salaire
  • les périodes militaires obligatoires
  • les périodes de fréquentations obligatoires des cours professionnels

Arrêt de travail et indemnisation convention collective fleuristes

Indemnisation de la maladie et de l’accident du travail

En pratique, le maintien de salaire est assurée par le régime obligatoire conventionnel de prévoyance, il se fait sous déduction des indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS).

L’indemnisation se fait en % du salaire brut.

Le délai de carence est de 3 jours en cas de maladie, il n’y a pas de délai de carence en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle.

Montant maintien de salaire convention collective fleuristes
Ancienneté Maladie ou Accident de trajet Accident du travail ou Maladie professionnelle
1 à 5 ans* 90 % pendant 30 jours puis 70 % pendant 30 jours 90 % pendant 30 jours puis 70 % pendant 30 jours
6 à 10 ans 90 % pendant 40 jours puis 70 % pendant 40 jours 90 % pendant 40 jours puis 70 % pendant 40 jours
11 à 15 ans 90 % pendant 50 jours puis 70 % pendant 50 jours 90 % pendant 50 jours puis 70 % pendant 50 jours
16 à 20 ans 90 % pendant 60 jours puis 70 % pendant 60 jours 90 % pendant 60 jours puis 70 % pendant 60 jours
21 à 24 ans 90 % pendant 70 jours puis 70 % pendant 70 jours 90 % pendant 70 jours puis 70 % pendant 70 jours
25 à 29 ans 90 % pendant 80 jours puis 70 % pendant 80 jours 90 % pendant 80 jours puis 70 % pendant 80 jours
+ de 30 ans 90 % pendant 90 jours puis 70 % pendant 90 jours 90 % pendant 90 jours puis 70 % pendant 90 jours
(*) Les salariés ayant 2 ans d’ancienneté dans la branche professionnelle mais moins de 1 an d’ancienneté dans l’entreprise bénéficient également du maintien de salaire.

Garantie d’emploi en cas de maladie

L’accord collectif de branche des fleuristes prévoit qu’en cas d’arrêt de travail consécutif à une maladie il est impossible de licencier le salarié pendant une période de 6 mois, ensuite le licenciement est possible si les conditions suivantes sont remplies :

  • obligation de remplacement définitif du salarié malade par un CDI
  • l’absence apporte un trouble suffisamment grave dans le fonctionnement de l’entreprise

L’employeur doit verser au salarié les indemnités de préavis et de licenciement prévues par la convention.

En savoir plus

En savoir +

Définition, obligations salarié et employeur, déclaration accident du travail, effets accident du travail sur le contrat …

Obligation et droit du salarié et de l’employeur en cas d’arrêt maladie, effets maladie sur le contrat de travail, mi-temps thérapeutique …

Conditions pour y avoir droit, montant et durée du maintien de salaire légal, exemple de maintien de salaire légal …

Maternité, grossesse et congé parental

Les salariées ayant 2 ans d’ancienneté au jour de l’arrêt de travail ont droit à un maintien de salaire à 100 % sous déduction des IJSS.

A partir du 4ème mois de leur grossesse, les femmes enceintes sont autorisées à entrer le matin 15 minutes après et sortir le soir 15 minutes avant l’horaire habituel de travail, sans réduction de salaire.

Les salariés en congé de maternité ou d’adoption ont droit  à une garantie d’évolution de leur rémunération, pour calculer la moyenne des augmentations individuelles, il convient de se référer aux salariés de même catégorie c’est à dire ceux relevant du même coefficient, pour le même type d’emploi et selon le même métier.

En savoir plus

En savoir +

Maternité et discriminations, information employeur, congé pathologique, durée congé maternité, conditions de travail de la femme enceinte, effets de la maternité sur le contrat de travail …

Conditions et formalités à remplir pour avoir droit au congé paternité, obligations de l’employeur, effets du congé paternité sur le contrat de travail …

Régime de prévoyance

Tous les salariés non cadres ou cadres doivent bénéficier de la prévoyance.

Les garanties couvertes concernent :

  • Maintien de salaire en cas d’arrêt de travail maladie, AT ou MP
  • Incapacité de travail
  • Invalidité
  • Capital décès
  • Rente éducation

Régime de frais de santé (mutuelle)

Tous les salariés sans condition d’ancienneté ont droit à la mutuelle.

La participation de l’employeur doit être au minimum de 50 %, la différence étant à la charge du salarié.

Salaire, primes et indemnités convention collective fleuriste

Prime d’ancienneté

Principes, modalités et taux

La prime d’ancienneté doit figurer à part sur le bulletin de paye.

Elle est due à tous les salariés, cependant des modalités particulières existent pour les salariés des commerces et services de petits animaux.

Taux de la prime d’ancienneté des fleuristes
 Ancienneté du salarié  % de la prime
+ de 3 ans 3 %
+ de 6 ans 6 %
+ de 9 ans 9 %
+ de 12 ans 12 %
+ de 15 ans 15 %

Base de calcul

La prime d’ancienneté est calculée en % du salaire minimal conventionnel de l’emploi dans laquelle le salarié est classé.

Modalités particulières pour les salariés des commerces et services de petits animaux

La prime d’ancienneté n’est pas versée si le salaire réel versé au salarié est égal ou supérieur au salaire minimum garanti conventionnel de son emploi + la prime d’ancienneté calculée sur ce même salaire minimum.

Lorsque le salaire réel versé au salarié est inférieur à ce calcul, il y aura lieu de procéder au versement de la différence au titre de prime d’ancienneté ou, le cas échéant, au versement intégral de la prime d’ancienneté.

Modalités particulières pour les salariés des associations du secteur 3

Ces dispositions ne concernent que les associations du secteur 3 ayant pour objet la protection des animaux, ou un objet autre que la protection des animaux mais entrant dans au moins une des activités du secteur 3 notamment celles reposant sur l’accomplissement de services de secours et protection, capture, hébergement, entretien et placement d’animaux en vue de leur adoption.

Ces modalités particulières s’appliquent aux associations visées ci-dessus sauf si elle appliquait, avant le 18 novembre 2016 les dispositions conventionnelles relatives à la prime d’ancienneté ou des dispositions relatives à une prime d’ancienneté plus favorables que celles de la convention.

Les dispositions ne concernent que les salariés dont le salaire réel est égal au salaire minimum conventionnel, sans être inférieur au montant du SMIC.

Les pourcentages sur la base desquels sont calculées les primes d’ancienneté évolueront par 1/3 sur 3 ans pour atteindre ensuite le % conventionnel ci-dessus.

L’ancienneté à prendre en compte est celle acquise par chaque salarié à la date du 18 novembre 2016, au service d’un même employeur.

Exemple

Un salarié d’une association ayant une ancienneté de 9 ans calculée au 18 novembre 2016. La convention collective prévoit dans ce cas, une prime d’ancienneté de 9 % calculés sur le salaire minimum de l’emploi. En conséquence, compte tenu des dispositions transitoires définies, le salarié percevra en % du salaire minimum de l’emploi:

  • la 1re année : 3 %
  • la 2e année : 6 %
  • la 3e année : 9 %
  • à partir de la 4e année, le salarié ayant alors 12 ans d’ancienneté, percevra automatiquement 12 %

Habillage et déshabillage

Principe

Le temps d’habillage et de déshabillage est exclu du temps de travail effectif.

Lorsque le port d’une tenue de travail est imposé et que l’habillage et le déshabillage doivent être réalisés dans l’entreprise ou sur le lieu de travail, le temps nécessaire aux opérations d’habillage et de déshabillage doit faire l’objet de contreparties.

Contreparties

Il appartient aux entreprises de définir les contreparties sous forme, soit de repos, soit de contreparties financières.

Cette contrepartie est fixée soit par contrat de travail ou avenant au contrat de travail, soit par accord collectif d’entreprise.

Salaire minima des fleuristes

Les salaires de la convention collective des fleuristes sont calculés sur des coefficient qui vont de 110 à 730.

A chaque coefficient correspond un salaire mensuel minimum.

La date d’application obligatoire des salaires minima représente la date à laquelle l’employeur est obligé d’appliquer ce salaire.

Les salaires minima mensuels bruts ci-dessous sont sur une base de 35 heures par semaine soit 151.67 heures mensualisées.

La dernière augmentation des salaires minima date du 1er septembre 2018.

Dites "J'aime" à la page Facebook Dicotravail et vous serez informé à chaque augmentation des salaires minima de votre convention collective directement sur votre compte Facebook !

Grille des salaires minima selon la nouvelle classification

Grille des salaires minima des fleuristes depuis 2018
Coefficient Accord du 19-01-2018, étendu par arrêté du 17-08-2018, publié au Journal Officiel le 23-08-2018.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-09-2018
110 1520 €
120 1525 €
130 1530 €
210 1535 €
220 1540 €
230 1550 €
310 1559.20 €
320 1569.70 €
330 1616.94 €
410 1653.66 €
420 1679.95 €
430 1711.43 €
510 1847.94 €
520 1952.92 €
530 2057.92 €
610 2183.91 €
620 2341.63 €
630 2572.40 €
710 3233.87 €
720 3401.87 €
730 3569.87 €
Grille des salaires minima des fleuristes depuis 2013
Coefficient Accord du 27-06-2013, étendu par arrêté du 27-11-2013, publié au Journal Officiel le 06-12-2013.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-01-2014
Accord du 17-06-2014, étendu par arrêté du 13-11-2014, publié au Journal Officiel le 02-12-2014.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-01-2015
Accord du 01-07-2015, étendu par arrêté du 26-11-2015, publié au Journal Officiel le 08-12-2015.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-01-2016
Accord du 15-06-2016, étendu par arrêté du 04-10-2016, publié au Journal Officiel le 11-10-2016.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-11-2016
110 1435 € 1455.80 € 1470.36 € 1485.06 €
120 1444.32 € 1461.32 € 1475.93 €  1490.69 €
130 1454.35 €  1470.39 €  1485.09 €  1499.94 €
210 1464.38 €  1480.53 € 1495.34 €  1510.29 €
220 1469.40 €  1485.60 € 1500.46 €  1515.46 €
230 1479.43 €  1495.75 €  1510.71 €  1525.82 €
310 1489.46 €  1505.89 €  1520.95 €  1536.16 €
320 1499.49 €  1516.03 €  1531.19 €  1546.50 €
330 1544.62 €  1561.65 €  1577.27 €  1593.04 €
410 1569.70 €  1597.12 €  1613.09 €  1629.22 €
420 1604.80 €  1622.92 € 1638 .73 €  1655.12 €
430 1634.89 €  1652.92 € 1669.45 €  1686.14 €
510 1765.28 €  1784.75 €  1802.60 €  1820.63 €
520 1865.58 €  1886.15 € 1905.01 €  1924.06 €
530 1965.88 €  1987.56 €  2007.44 €  2027.51 €
610 2086.24 €  2109.25 €  2130.34 €  2151.64 €
620 2236.69 €  2261.56 €  2284.18 €  2307.02 €
630 2457.35 €  2484.45 €  2509.29 €  2534.38 €
710 3089.24 €  3123.31 €  3154.54 €  3186.08 €
720 3249.72 €  3285.56 €  3318.42 €  3351.60 €
730 3410.20 €  3447.81 € 3482.29 €  3517.11 €
Grille des salaires minima des fleuristes de 2010 à 2013
Coefficient Accord du 18-05-2010 , étendu par arrêté du 27-10-2010, publié au Journal Officiel le 06-11-2010.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-12-2010
Accord du 09-05-2011, étendu par arrêté du 25-10-2011, publié au Journal Officiel le 04-11-2011.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-12-2011
Accord du 03-07-2012, étendu par arrêté du 26-10-2012, publié au Journal Officiel le 03-11-2012.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-12-2012
Accord du 03-07-2012, étendu par arrêté du 26-10-2012, publié au Journal Officiel le 03-11-2012.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-01-2013
110 1355 € 1393 € 1427.5 € 1427.5 €
120 1365 € 1395 € 1435 € 1440 €
130 1370 € 1400 € 1440 € 1450 €
210 1380 € 1405 € 1450 € 1460 €
220 1390 € 1415 € 1455 € 1465 €
230 1400 € 1425 € 1465 € 1475 €
310 1415 € 1440 € 1475 € 1485 €
320 1435 € 1460 € 1495 € 1495 €
330 1475 € 1500 € 1535 € 1540 €
410 1505 € 1530 € 1565 € 1565 €
420 1530 € 1560 € 1595 € 1600 €
430 1560 € 1590 € 1625 € 1630 €
510 1720 € 1730 € 1760 € 1760 €
520 1810 € 1830 € 1860 € 1860 €
530 1900 € 1930 € 1960 € 1960 €
610 2015 € 2030 € 2060 € 2080 €
620 2150 € 2180 € 2210 € 2230 €
630 2400 € 2400 € 2430 € 2450 €
710 2885 € 3000 € 3060 € 3080 €
720 3050 € 3150 € 3220 € 3240 €
730 3235 € 3300 € 3380 € 3400 €

Grille des salaires minima selon l’ancienne classification

Grille des salaires minima des fleuristes de 2007 à 2010
Catégorie Niveau Échelon Coefficient Accord du 12-12-2007 , étendu par arrêté du 20-03-2008, publié au Journal Officiel le 23-03-2008.
Date d’application obligatoire des salaires minima :01-04-2008
Accord du 30-09-2008 , étendu par arrêté du 15-12-2008, publié au Journal Officiel le 20-12-2008.
Date d’application obligatoire des salaires minima : 01-01-2009
Accord du 21-10-2009 , étendu par arrêté du 29-03-2010, publié au Journal Officiel le 03-04-2010.
Date d’application obligatoire des salaires minima :01-05-2010
Employés I 1 100 1281 € 1325 € 1340 €
2 105 1295 € 1335 € 1350 €
II 1 115 1306 € 1345 € 1365 €
2 120 1326 € 1365 € 1380 €
III 1 130 1337 € 1380 € 1400 €
2 140 1356 € 1400 € 1420 €
IV 1 150 1410 € 1455 € 1470 €
2 160 1430 € 1475 € 1490 €
Techniciens V 1 200 1635 € 1685 € 1710 €
2 230 1735 € 1785 € 1800 €
Cadres VI A1 260 2040 € 2100 € 2130 €
A2 350 2295 € 2365 € 2385 €
B1 400 2448 € 2520 € 2800 €
B2 450 2620 € 2773 € 3000 €
VII 500 2856 € 3000 € 3200 €

En savoir plus

En savoir +

Comparaison salaire minimum conventionnel et SMIC, mensualisation du salaire, égalité salaire et non discrimination, acompte, saisie-arrêt, prêt …

Définition, obligation de remboursement par l’employeur, frais de repas, de transport, de grands déplacements, de télétravail, de NTIC …

Mentions obligatoires et interdites du bulletin de paye, conditions de remise et de paiement de la paie …

Classification, emploi, niveau, coefficient et échelons convention collective fleuriste

La nouvelle classification est entrée en vigueur le 1/7/2010

Grille de correspondance entre ancienne et nouvelle classification

Correspondance entre ancienne et nouvelle classification
Coefficient ancienne classification Coefficient nouvelle classification
100 110
105 120
130
115 210
120 220
230
130 310
140 320
150 330
160 410
420
430
200 510
230 520
530
610
260 620
350 630
400 710
450 720
500 730
Grille de classification
Niveau Caractéristiques générales du niveau Échelon- coefficient Définition
I Niveau des personnels sans qualification professionnelle.
D’après des consignes simples et détaillées fixant la nature du travail et les modes opératoires à appliquer, il exécute des tâches caractérisées par leur simplicité ou leur répétitivité ou leur analogie, conformément à des procédures indiquées et dans le respect des consignes d’hygiène et de sécurité.
Il est placé sous le contrôle direct d’un supérieur hiérarchique auprès duquel il peut avoir un recours permanent.
1 – 110 Le travail est caractérisé :
– par l’exécution d’opérations simples répondant à des exigences clairement définies
– par l’exécution à la main, ou à l’aide de machine ou tout autre outil, de tâches simples présentant des analogies ou une répétitivité.
Les consignes précises et détaillées, données par écrit, oralement ou par démonstration imposent le mode opératoire.
2 – 120 Le travail est caractérisé :
– par la combinaison et la succession d’opérations diverses ;
– par l’exécution à la main, ou à l’aide de machine ou tout autre outil, d’un ensemble de tâches complexes en raison de leur nature ou de leur variété.
Les consignes détaillées données oralement ou par documents techniques simples, expliqués et commentés fixent le mode opératoire.
A noter : les connaissances ont été acquises par l’expérience professionnelle pendant 1 an au maximum.
3 – 130 Le travail est caractérisé :
D’après les instructions de travail précises et complètes indiquant les tâches à accomplir, les limites à respecter, les méthodes à utiliser, les moyens disponibles :
– par la combinaison et la succession d’opérations diverses ;
– par l’exécution à la main, ou à l’aide de machine ou tout autre outil, d’un ensemble de tâches plus complexes en raison de leur nature ou de leur variété.
Il est placé sous le contrôle d’un supérieur hiérarchique.
Les consignes détaillées données oralement ou par documents techniques simples, expliquées et commentées, fixent le mode opératoire.
A noter : les connaissances ont été acquises par l’expérience professionnelle pendant 2 années au maximum.
II Personnels qualifiés
D’après les instructions de travail précises et complètes indiquant les tâches à accomplir, les limites à respecter, les méthodes à utiliser, les moyens disponibles, il exécute un travail qualifié constitué :
– par un ensemble d’opérations diverses à enchaîner de façon cohérente en fonction du résultat à atteindre
– par des opérations caractérisées par leur variété, leur technicité ou leur spécificité dans le respect des consignes d’hygiène et de sécurité.
Il est placé sous le contrôle d’un supérieur hiérarchique.
Niveau de connaissances :
Niveaux V de l’éducation nationale. Les connaissances peuvent être acquises par voie scolaire ou par une formation équivalente ou par l’expérience professionnelle ou par toutes formations techniques ou par la VAE.
Fleuristerie : cap fleuriste, cap, BEP diplômes éducation nationale
Vente et services des animaux familiers : CAP de vente en animalerie, BEP vente et action marchande, BEPA services vente d’animaux de compagnie, de produits et accessoires d’animalerie, BEPA élevage canin et félin, BEPA vente et services en jardinerie (option animalerie),BEPA vente et services en milieu rural
1 – 210 Le travail est caractérisé :
Par les opérations classiques d’un métier dont la connaissance peut avoir été acquise par voie scolaire ou par l’expérience professionnelle ou de la formation professionnelle continue ou toutes formations techniques ou par la VAE.
La nature des opérations est telle que leur contrôle peut être immédiat.
A noter dans le cas où le salarié possède un CAP, un BEP ou un BEPA ou la VAE, cet échelon est considéré en début de carrière comme seuil d’accueil durant 6 mois minimum.
2 – 220 Le travail est caractérisé :
– par un ensemble d’opérations dont les difficultés restent classiques tant au point de leur nature que de leur diversité ;
– par des tâches nécessitant un contrôle attentif qui permet de résoudre les difficultés imprévues.
Les instructions de travail écrites ou orales indiquent les tâches à accomplir et peuvent être appuyées, éventuellement, par des dossiers, des schémas ou des documents d’exécution.
La nature des opérations est telle que les conséquences des erreurs se manifestent rapidement.
A noter : ils ou elles contribuent à la formation générale des échelons et niveaux inférieurs.
3 – 230 L’activité nécessite de solides connaissances professionnelles.
Il appartient au salarié de préparer la succession de ses opérations, de déterminer ses moyens d’exécution et de contrôler ses résultats.
La nature des opérations est telle que les conséquences des erreurs n’apparaissent pas immédiatement.
A noter : ils ou elles contribuent à la formation générale des échelons et niveaux inférieurs.
III Personnels très qualifiés
D’après des instructions précises et détaillées, s’appliquant aux domaines d’actions et aux moyens disponibles, il exécute des travaux très qualifiés comportant des opérations qu’il faut combiner en fonction de l’objectif à atteindre.
Ces travaux sont réalisés par la mise en oeuvre de procédés connus ou en conformité avec un modèle indiqué. Il choisit les modes d’exécution et la succession des opérations dans le respect des consignes d’hygiène et de sécurité et notamment en matière de produits dangereux.
Si la fonction le requiert, le salarié doit pouvoir établir les documents découlant de son activité et de sa spécialité (compte rendu, états, rapport, diagrammes, etc.).
Il est placé sous le contrôle direct d’un supérieur hiérarchique.
Niveau de connaissances :
Niveau V de l’éducation nationale plus 2 ans d’expérience professionnelle effective.
Les connaissances peuvent être acquises par voie scolaire ou par formation équivalente ou par l’expérience professionnelle effective ou toutes formations techniques ou par la VAE.
Fleuristerie : CAP plus 2 ans d’expérience
Vente et services des animaux familiers : CAP plus 2 ans d’expérience
1 – 310 L’activité est caractérisée par l’exécution d’un ensemble d’opérations très qualifiées dont certaines sont délicates ou très complexes. Les instructions de travail indiquent l’objectif à atteindre.
Il appartient au salarié d’aménager ses procédures d’exécution, en utilisant les moyens disponibles et de contrôler le résultat de ses opérations.
Salarié détenteur d’un CQP de vendeur en animalerie.
2 – 320 L’activité est caractérisée par l’exécution, d’une manière autonome et selon un processus déterminé, d’une suite d’opérations très qualifiées et pouvant être interdépendantes.
Le travail peut faire appel éventuellement à des connaissances de spécialités connexes à combiner en fonction du résultat à atteindre.
3 – 330 L’activité est caractérisée par l’exécution d’opérations délicates, complexes et très qualifiées.
Le travail, impliquant la connaissance de spécialités connexes à combiner en fonction de l’objectif à atteindre, peut entraîner vérifications, contrôles et mises au point en cours d’exécution.
IV Personnels hautement qualifiés
D’après les instructions de caractère général portant sur des méthodes connues ou indiquées, en laissant une certaine initiative sur le choix des moyens à mettre en oeuvre et sur la succession des étapes :
– il exécute des travaux administratifs ou techniques d’exploitation complexe ;
– il étudie une partie d’ensemble en application des règles d’une technique connue ;
– il peut assister le personnel des niveaux conventionnels I à III inclus.
Dans ce cas :
– il participe à l’accueil du personnel nouveau et à son adaptation ;
– il fait réaliser les programmes définis en recherchant la bonne utilisation des moyens à sa disposition ;
– il transmet des instructions adaptées et vérifie la bonne exécution du travail ;
– il décide et applique les mesures correctrices nécessaires pour faire respecter les normes qualitatives et quantitatives d’activité ;
– il applique les dispositions relatives à l’hygiène et à la sécurité, notamment concernant les produits dangereux ;
– il transmet et il explique les informations professionnelles dans les deux sens.
Il est placé sous le contrôle d’un supérieur hiérarchique et n’exerce aucune responsabilité hiérarchique. Son avis peut toutefois être sollicité lors de l’appréciation des compétences manifestées au travail et sur la proposition de toutes mesures individuelles et modifications propres à promouvoir l’évolution des personnels.
Niveau de connaissances :
Niveau IV de l’éducation nationale acquis par voie scolaire ou par une formation équivalente ou par l’expérience professionnelle ou par toutes formation techniques ou la VAE.
Fleuristerie : BP Fleuriste, BP, diplôme éducation nationale BTM, BM titres professionnels APCM
Vente et services des animaux familiers : Baccalauréat professionnel technicien conseil vente en animalerie (Bac Pro TCVA), Baccalauréat professionnel commerce, Baccalauréat professionnel technicien conseil végétaux d’ornement (Bac Pro TCVO)
A noter : il s’agit d’un niveau de salariés aptes à enseigner les domaines technologiques et pratiques, à des personnes en formation préparant un diplôme ou titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle équivalant au niveau V de l’éducation nationale :
– à temps plein dans une école ou un centre de formation professionnelle ;
– ponctuellement pour des formations thématiques ou de courtes durées :
– ils peuvent participer à des jurys professionnels.
1 – 410 Le travail, en général circonscrit au domaine d’une technique ou d’une catégorie de produits, est caractérisé par :
– une initiative portant sur des choix entre des méthodes, procédés ou moyens habituellement utilisés dans l’entreprise
– la présentation dans des conditions déterminées, des solutions étudiées et des résultats obtenus.
Il peut assister 1 ou 2 salariés au plus, des niveaux conventionnels I à III inclus.
L’organisation de l’emploi du temps est fixée par un supérieur hiérarchique ; il peut s’agir du chef d’entreprise, notamment :
– pour le temps consacré à la formation de personnels de niveaux conventionnels I à III inclus.
2 – 420 Il propose plusieurs solutions avec leurs avantages et leurs inconvénients à son responsable hiérarchique.
Il peut assister une équipe composée de personnes de niveaux conventionnels I à III inclus.
L’organisation de l’emploi du temps est fixée par un responsable hiérarchique ; il peut s’agir du chef d’entreprise, notamment :
– pour le temps consacré à la formation de personnels de niveaux conventionnels I à III inclus.
3 – 430 Le travail est caractérisé par :
– l’élargissement du domaine d’action à des spécialités administratives ou techniques connexes ;
– une réelle autonomie dans l’exécution des tâches avec possibilité d’assistance et de contrôle.
Il peut assister une équipe composée de personnes assurant des travaux faisant appel à des solutions diversifiées et nécessitant des adaptations. Dans ce cas, il aura vocation à passer au niveau conventionnel V.
Cela implique d’être informé des études d’implantation et de renouvellement des moyens ainsi que lors de l’établissement des programmes d’activité, de l’élaboration des modes, règles et normes d’exécution.
L’organisation de l’emploi du temps est fixée par un supérieur hiérarchique ; il peut s’agir du chef d’entreprise, notamment pour le temps consacré à la formation de personnels de niveaux conventionnels I à III inclus.
V Techniciens supérieurs et agents de maîtrise
D’après des directives constituant le cadre d’ensemble de l’activité et définissant l’objectif du travail, accompagnées d’instructions particulières dans le cas de problèmes nouveaux, il assure ou coordonne la réalisation de travaux d’ensemble ou d’une partie plus ou moins importante d’un ensemble complexe selon l’échelon.
L’activité est généralement constituée par l’étude, la mise au point, l’exploitation des produits, moyens ou procédés comportant une part d’innovation.
Il peut assurer l’animation d’un ou plusieurs salariés, soit directement, soit par l’intermédiaire de responsables de niveaux différents.
Cela implique de :
– faire réaliser les tâches définies par le supérieur hiérarchique ;
– répartir les programmes, en suivre la réalisation, contrôler les résultats par rapport aux prévisions et prendre les dispositions correctrices nécessaires ;
– apprécier les compétences individuelles, proposer et soumettre à la hiérarchie les mesures en découlant, participer à leurs applications ;
– promouvoir la sécurité à tous les niveaux, provoquer des actions spécifiques.
Il est placé sous la responsabilité d’un supérieur hiérarchique, lequel peut être le chef d’entreprise lui-même.
Niveau de connaissances :
Niveau III de l’éducation nationale acquis soit par voie scolaire ou par une formation équivalente ou par l’expérience professionnelle ou par toutes formations techniques ou par la VAE.
Fleuristerie : BM Fleuriste, MOF diplôme éducation nationale, BM titre professionnel APCM
Vente et services des animaux familiers : Brevet de technicien supérieur management des unités commerciales (BTS MUC), Brevet de technicien supérieur négociation et relations clients (BTS NRC), Brevet de technicien supérieur conseil et vente de végétaux d’ornement (BTS TCVO). Brevet de technicien supérieur agricole technico-commercial, option animaux d’élévage et de compagnie.
1 – 510 A cet échelon, l’innovation consiste à rechercher des adaptations et des modifications cohérentes et compatibles entre elles ainsi qu’avec l’objectif défini.
Lorsqu’il y a responsabilité de supervision, celle-ci porte sur du personnel ayant des travaux diversifiés mais complémentaires.
Il est amené, pour obtenir les résultats recherchés, à proposer des solutions adaptées et à les mettre en oeuvre.
L’organisation de l’emploi du temps est fixée par un supérieur hiérarchique
2 – 520 A cet échelon, l’innovation consiste, en transposant des dispositions déjà éprouvées dans des conditions différentes, à rechercher et à adapter des solutions se traduisant par des résultats techniquement et économiquement valables.
Lorsqu’il y a responsabilité de supervision, celle-ci consiste à assurer la coordination avec des salariés dont les activités mettent en oeuvre des techniques stabilisées.
Il peut participer à l’élaboration des programmes de travail, à la définition des normes et à leurs conditions d’utilisation.
L’organisation de l’emploi du temps est fixée par un supérieur hiérarchique ; il peut s’agir du chef d’entreprise.
Salarié détenteur d’un BM fleuriste de niveau III.
3 – 530 A cet échelon, l’activité consiste, après avoir étudié, déterminé et proposé des spécifications destinées à compléter l’objectif initialement défini, à élaborer et mettre en oeuvre les solutions nouvelles qui en résultent.
Lorsqu’il y a responsabilité de supervision, celle-ci consiste à assurer la coordination avec des salariés dont les activités mettent en oeuvre des techniques diversifiées et évolutives.
Elle comporte la responsabilité de la réalisation d’objectifs prédéfinis.
Le salarié est associé à l’élaboration de bases prévisionnelles de gestion. Il prévoit dans les programmes des dispositifs lui donnant la possibilité d’intervenir pendant ou avant la réalisation.
L’organisation de l’emploi du temps est fixée par un supérieur hiérarchique ; il peut s’agir du chef d’entreprise, notamment :
– pour les achats (MIN, MIR, grossistes…)
– pour le temps consacré à la formation.
VI Cadres
A partir d’objectifs généraux ou de politique définis, il assume des fonctions dans sa spécialité ou la gestion d’un ou plusieurs secteurs d’activités de l’entreprise.
Ces fonctions impliquent des compétences techniques et un esprit de créativité et d’innovation.
Elles nécessitent des qualités d’encadrement en particulier en matière d’hygiène et de sécurité, et notamment concernant l’utilisation de produits dangereux.
Elles impliquent la participation à la gestion économique de leurs secteurs d’activités.
Elles comportent une autonomie et l’obligation de prendre les initiatives nécessaires pour faire face à toutes situations nouvelles.
Il s’agit du troisième niveau de salariés aptes à enseigner les domaines technologiques et pratiques à des personnes en formation préparant un diplôme ou titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle équivalant aux niveaux conventionnels V à III de l’éducation nationale :
– à temps plein dans une école ou un centre de formation professionnelle ;
– ponctuellement pour des formations thématiques ou de courtes durées.
Niveau de connaissances :
Niveaux I et II de l’éducation nationale acquis soit par voie scolaire ou par la formation équivalente ou par l’expérience professionnelle ou par toutes formations techniques ou par la VAE.
Les 3 grandes catégories de cadres sont :
– les cadres non dirigeants dits « intégrés »
– les cadres non dirigeants dits « autonomes »
– les cadres dirigeants.
A noter : il s’agit du troisième niveau de salariés aptes à enseigner les domaines technologiques et pratiques, à des personnes en formation préparant un diplôme ou titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle équivalant aux niveaux conventionnels V à III de l’éducation nationale :
– à temps plein dans une école ou un centre de formation professionnelle ;
– ponctuellement pour des formations thématiques ou de courtes durées.
A noter : la définition de fleuriste expert est la suivante :
– cadre compétent dans les domaines : gestion, management et technicité ;
– possédant tous les diplômes et titres (VAE) des niveaux inférieurs
– étant lauréat de concours nationaux agréés
– possédant un diplôme, un titre ou une qualification à vocation professionnelle en fleuristerie ou équivalant au niveau II de l’éducation nationale
1 – 610 Cadres non dirigeants dits « intégrés ». Les cadres appartenant à cette catégorie sont ceux dont le rythme de travail peut épouser l’horaire collectif ou sont susceptibles de le suivre.
Ils disposent d’une autonomie relative pour l’organisation de leur emploi du temps, notamment :
– pour les achats (MIN, MIR, grossistes…)
– pour le temps consacré à la formation en entreprise. Ils participent à la définition des objectifs de son secteur.
L’activité est caractérisée par l’encadrement et la coordination des personnels placés sous son autorité.
Dans ce cas, le travail est caractérisé à la fois par son autonomie et sa haute technicité.
2 – 620 Cadres non dirigeants dits « intégrés ». Les cadres appartenant à cette catégorie sont ceux dont le rythme de travail peut épouser l’horaire collectif ou sont susceptibles de le suivre.
Le passage à cet échelon est fonction de l’importance et de la maîtrise des tâches, des responsabilités confiées et de l’augmentation des effectifs à encadrer.
Ils disposent d’une autonomie relative pour l’organisation de leur emploi du temps, notamment :
– pour les achats (MIN, MIR, grossistes…)
– pour le temps consacré à la formation en entreprise
3 – 630 Cadres non dirigeants dits « autonomes ». Les cadres appartenant à cette catégorie bénéficient d’une grande autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps (non occupés selon un horaire collectif).
Le passage à cet échelon est fonction de la réalisation d’objectifs ou de missions qu’ils doivent gérer eux-mêmes.
VII Cadres dirigeants
Les caractéristiques de ce niveau sont celles d’une compétence élevée et d’une expérience étendue et éprouvée.
Ils définissent notamment les consignes d’hygiène et de sécurité et veille à leur application en coordination avec le personnel et les représentants du personnel lorsqu’ils existent dans l’entreprise.
Sont concernés les cadres qui disposent d’une latitude suffisante dans l’organisation de leurs horaires et dont le niveau élevé de responsabilité et d’autorité est notamment attesté par l’importance des fonctions et de leurs rémunérations.
Ils dirigent l’ensemble des salariés placés sous leur autorité.
Niveau de connaissances :
Niveaux I et II de l’éducation nationale acquis soit par voie scolaire ou par une formation équivalente ou par l’expérience professionnelle ou par toutes formations techniques ou par la VAE.
1 – 710 L’activité est caractérisée par la direction :
– d’une unité ou d’un secteur important d’un établissement ou d’une entreprise en assurant notamment des liaisons avec les autres unités ;
– de plusieurs unités appartenant, le cas échéant, à des établissements différents ;
– d’un établissement d’importance moyenne.
Les principales décisions prises à ce poste ont des répercussions sensibles sur les autres unités et nécessitent la prise en compte préalable et la coordination d’éléments complexes et variés.
2 – 720 L’activité est caractérisée par la direction et l’exercice de responsabilités importantes nécessitant une compétence étendue et de haut niveau.
Elle implique la participation à l’élaboration des politiques, des structures et des objectifs de l’entreprise.
La prise en compte préalable et la coordination d’éléments complexes et variés est obligatoire en raison des répercussions importantes, dans le secteur d’activité comme dans celui de secteurs extérieurs, consécutivement aux décisions prises.
3 – 730 L’activité est caractérisée par la haute compétence et les responsabilités étendues qu’impliquent la nature de l’entreprise, la nécessité d’une coordination entre de multiples activités ou l’importance de l’établissement.
Elle implique la plus large autonomie de jugement et d’initiative.
Définition des emplois – Emplois repères
Coefficient Fleuristerie Vente et services des animaux familiers
110 Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), personnel d’accueil
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : assistant (e) fleuriste, employé (e) d’atelier, employé (e) de fabrication, vendeur (euse) débutant (e), employé (e) libre-service débutant (e), livreur (euse) débutant (e), technicien (ne) de surface, manœuvre, manutentionnaire
Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), personnel d’accueil, personnel de gardiennage
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : technicien (ne) de surface, manœuvre, manutentionnaire, employé (e) libre-service débutant (e), vendeur (euse) débutant (e), employé (e) d’atelier, employé (e) de fabrication, réceptionnaire, livreur (euse) débutant (e), assistant (e) toiletteur (euse), assistant (e) employé (e) de pension canine, assistant (e) éducateur canin, préparateur (trice) de commande.
120 Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), personnel d’accueil
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : assistant (e) fleuriste, employé (e) d’atelier, employé (e) de fabrication, vendeur (euse) débutant (e), employé (e) libre-service, livreur (euse) débutant (e), technicien (ne) de surface, manœuvre, manutentionnaire, assistant (e) magasinier, installateur (trice) débutant (e), hôte (esse) de caisse débutant (e)
Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), personnel d’accueil, personnel de gardiennage
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : technicien (ne) de surface, manœuvre, manutentionnaire, employé (e) libre-service, vendeur (euse) débutant (e), employé (e) d’atelier, employé (e) de fabrication, réceptionnaire, livreur (euse) débutant (e), assistant (e) toiletteur (euse), assistant (e) employé (e) de pension canine, assistant (e) éducateur (trice) canin, assistant (e) magasinier, hôte (esse) de caisse débutant (e), installateur (trice) débutant (e), préparateur (trice) de commande
130 Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), personnel d’accueil,
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : assistant (e) fleuriste, employé (e) d’atelier, employé (e) de fabrication, vendeur (euse), employé (e) libre-service, livreur (euse), technicien (ne) de surface, manœuvre, manutentionnaire, assistant (e) magasinier, installateur (trice), hôte (esse) de caisse. Titulaire du CQP Assistant fleuriste.
Personnel administratif :employé (e) administratif (tive), personnel d’accueil, personnel de gardiennage
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : technicien (ne) de surface, manœuvre, manutentionnaire, employé (e) libre-service, vendeur (euse), employé (e) d’atelier, employé (e) de fabrication, réceptionnaire, livreur (euse), assistant (e) toiletteur (euse), assistant (e) employé (e) de pension canine, assistant (e) éducateur (trice) canin, assistant (e) magasinier, hôte (esse) de caisse, installateur (trice), préparateur (trice) de commande
210 Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), personnel d’accueil, aide-comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste qualifié (e), employé (e) d’atelier qualifié (e), employé (e) de fabrication qualifié (e), vendeur (euse) qualifié (e), chauffeur livreur (euse) manutentionnaire, magasinier (e) qualifié (e), installateur (trice) qualifié (e), hôte (esse) de caisse, préparateur (trice) de commande qualifié (e)
Personnel administratif : personnel d’accueil, aide-comptable ,employé (e) administratif (tive), secrétaire, assistant (e) gestionnaire de paie
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : vendeur (euse) qualifié (e), employé (e) d’atelier qualifié (e), employé (e) de fabrication qualifié (e), réceptionnaire qualifié (e), livreur (euse) qualifié (e), toiletteur (euse) qualifié (e), employé (e) de pension canine qualifié (e), éducateur (trice) canin qualifié (e), magasinier (e) qualifié (e), hôte (esse) de caisse qualifié (e), installateur (trice) qualifié (e), préparateur (trice) de commande qualifié (e), chauffeur livreur (euse) manutentionnaire, employé libre-service qualifié (e), salariés titulaires d’un CTM toiletteur canin et félin
220 Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), personnel d’accueil, aide-comptable,
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste qualifié (e), employé (e) d’atelier qualifié (e), employé (e) de fabrication qualifié (e), vendeur (euse) qualifié (e), chauffeur livreur (euse), manutentionnaire, magasinier (e) qualifié (e), installateur (trice) qualifié (e), hôte (esse) de caisse qualifié (e), préparateur (trice) de commande qualifié (e)
Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), secrétaire, aide-comptable, personnel d’accueil, assistant (e) gestionnaire de paie
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : vendeur (euse) qualifié (e), employé (e) d’atelier qualifié (e), employé (e) de fabrication qualifié (e), réceptionnaire qualifié (e), livreur (euse) qualifié (e), toiletteur (euse) qualifié (e), employé (e) de pension canine qualifié (e), éducateur (trice) canin qualifié (e), magasinier (e) qualifié (e), hôte (esse) de caisse qualifié (e), installateur (trice) qualifié (e), préparateur (trice) de commande qualifié (e), chauffeur livreur (euse) manutentionnaire, , employé (e) libre-service qualifié (e)
230 Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), aide-comptable, personnel d’accueil,
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste qualifié (e), employé (e) d’atelier qualifié (e), employé (e) de fabrication qualifié (e), vendeur (euse) qualifié (e), magasinier (e) qualifié (e), installateur (trice) qualifié (e), hôte (esse) de caisse qualifié (e), préparateur (trice) de commande qualifié (e), chauffeur livreur (euse) manutentionnaire
Personnel administratif : employé (e) administratif (tive), secrétaire, aide-comptable , personnel d’accueil, assistant (e) gestionnaire de paie
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : vendeur (euse) qualifié (e), employé (e) d’atelier qualifié (e), employé (e) de fabrication qualifié (e), réceptionnaire qualifié (e), livreur (euse) qualifié (e), toiletteur (euse) qualifié (e), employé (e) de pension canine qualifié (e), éducateur (trice) canin qualifié (e), magasinier (e) qualifié (e), hôte (esse) de caisse qualifié (e), installateur (trice) qualifié (e), preneur (euse) de commande qualifié (e), employé (e) libre-service qualifié (e)
310 Personnel administratif : employé (e) de service administratif très qualifié (e), secrétaire, aide-comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste très qualifié (e), employé (e) d’atelier très qualifié (e), employé (e) de fabrication très qualifié (e), vendeur (euse) très qualifié (e), chauffeur livreur (euse) polyvalent , installateur (trice) très qualifié (e)
Personnel administratif : employé (e) de service administratif très qualifié (e), employé (e) de service contentieux très qualifié (e), employé (e) de service informatique très qualifié (e), secrétaire, aide-comptable, gestionnaire de paie
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : vendeur (euse) très qualifié (e), employé (e) d’atelier très qualifié (e), employé (e) de fabrication très qualifié (e), réceptionnaire très qualifié (e), livreur (euse) très qualifié (e), toiletteur (euse) vendeur (euse) très qualifié (e), employé (e) de pension canine très qualifié (e), éducateur (trice) canin très qualifié (e), magasinier (e) très qualifié (e), hôte (esse) de caisse très qualifié (e), installateur (trice) très qualifié (e), chauffeur livreur (euse) polyvalent.
320 Personnel administratif : employé (e) de service administratif très qualifié (e), secrétaire, comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste très qualifié (e), employé (e) d’atelier très qualifié (e), employé (e) de fabrication très qualifié (e), vendeur (euse) très qualifié (e), chauffeur livreur (euse) polyvalent (e), installateur (trice) très qualifié (e)
Personnel administratif employé (e) de service administratif très qualifié (e), employé (e) de service contentieux très qualifié (e), employé (e) de service informatique très qualifié (e), secrétaire, comptable, gestionnaire de paie,
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : vendeur (euse) très qualifié (e), employé (e) d’atelier très qualifié (e), employé (e) de fabrication très qualifié (e), réceptionnaire très qualifié (e), livreur (euse) très qualifié (e), toiletteur (euse) très qualifié (e) , toiletteur (euse) vendeur (euse) très qualifié (e), employé (e) de pension canine très qualifié (e), éducateur (trice) canin très qualifié (e), magasinier (e) très qualifié (e), hôte (esse) de caisse très qualifié (e), installateur (trice) très qualifié (e), chauffeur livreur (euse) polyvalent (e)
330 Personnel administratif : employé (e) de service administratif très qualifié (e), secrétaire, comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste très qualifié (e), employé (e) d’atelier très qualifié (e), employé (e) de fabrication très qualifié (e), vendeur (euse) très qualifié (e), chauffeur livreur (euse) polyvalent (e), installateur (trice) très qualifié (e), responsable de rayon
Personnel administratif : employé (e) de service administratif très qualifié (e), employé (e) de service contentieux très qualifié (e), employé (e) de service informatique très qualifié (e), secrétaire, comptable, gestionnaire de paie
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : vendeur (euse) très qualifié (e), employé (e) d’atelier très qualifié (e), employé (e) de fabrication très qualifié (e), réceptionnaire très qualifié (e), livreur (euse) très qualifié (e), toiletteur (euse) très qualifié (e), toiletteur (euse) vendeur (euse) très qualifié (e), employé (e) de pension canine très qualifié (e), éducateur (trice) canin très qualifié (e), magasinier (e) très qualifié (e), responsable hôte (esse) de caisse, installateur (trice) très qualifié (e), chauffeur livreur (euse) polyvalent (e), responsable de rayon
410 Personnel administratif : employé (e) de service administratif hautement qualifié (e), comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste hautement qualifié (e), employé (e) d’atelier hautement qualifié (e), employé (e) de fabrication hautement qualifié (e), vendeur (euse) hautement qualifié (e), installateur (trice) hautement qualifié (e), responsable de rayon, adjoint (e) au responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés) , acheteur (euse) sédentaire (auprès des grossistes itinérants), vendeur (euse) sédentaire, animateur (trice) d’équipe
Personnel administratif : employé (e) de service administratif hautement qualifié (e), employé (e) de service contentieux hautement qualifié (e), employé (e) de service informatique hautement qualifié (e), secrétaire, comptable, informaticien (ne), gestionnaire de paie
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : vendeur (euse) hautement qualifié (e), employé (e) d’atelier hautement qualifié (e), employé (e) de fabrication hautement qualifié (e), toiletteur (euse) hautement qualifié (e), toiletteur (euse) vendeur (euse) hautement qualifié (e), employé (e) de pension canine hautement qualifié (e), éducateur (trice) canin hautement qualifié (e), magasinier hautement qualifié (e), hôte (esse) de caisse principal (e), chauffeur-livreur (euse)-installateur (trice) hautement qualifié (e), adjoint (e) au responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés)
420 Personnel administratif : employé (e) de service administratif hautement qualifié (e), comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste hautement qualifié (e), employé (e) d’atelier hautement qualifié (e), employé (e) de fabrication hautement qualifié (e), vendeur (euse) hautement qualifié (e), installateur (trice) hautement qualifié (e), responsable de rayon, adjoint (e) au responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés), acheteur (euse) sédentaire (auprès des grossistes itinérants), vendeur (euse) sédentaire, animateur (trice) d’équipe
Personnel administratif : employé (e) de service administratif hautement qualifié (e), employé (e) de service contentieux hautement qualifié (e), employé (e) de service informatique hautement qualifié (e), secrétaire, comptable , informaticien (ne), gestionnaire de paie
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : vendeur (euse) hautement qualifié (e), employé (e) d’atelier hautement qualifié (e), employé (e) de fabrication hautement qualifié (e), toiletteur (euse) hautement qualifié (e), toiletteur (euse) vendeur (euse) hautement qualifié (e), employé (e) de pension canine hautement qualifié (e), éducateur (trice) canin hautement qualifié (e), magasinier (e) hautement qualifié (e), hôte (esse) de caisse principal (e), chauffeur-livreur (euse)-installateur (trice) hautement qualifié (e), responsable de rayon , adjoint (e) au responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés)
430 Personnel administratif : employé (e) de service administratif hautement qualifié (e), comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste hautement qualifié (e), employé (e) d’atelier hautement qualifié (e), employé (e) de fabrication hautement qualifié (e), vendeur (euse) hautement qualifié (e), installateur (trice) hautement qualifié (e), responsable de rayon, acheteur (euse) sédentaire (auprès des grossistes, itinérants), vendeur (euse) sédentaire, adjoint (e) au responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés), animateur (trice) d’équipe
Personnel administratif : employé (e) de service administratif hautement qualifié (e), employé (e) de service contentieux hautement qualifié (e), employé (e) de service informatique hautement qualifié (e), secrétaire, comptable, informaticien (ne), gestionnaire de paie
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : employé (e) d’atelier hautement qualifié (e), employé (e) de fabrication hautement qualifié (e), toiletteur (euse) hautement qualifié (e), toiletteur (euse) vendeur (euse) hautement qualifié (e), employé (e) de pension canine hautement qualifié (e), éducateur (trice) canin hautement qualifié (e), magasinier hautement qualifié (e), hôte (esse) de caisse principal (e), chauffeur-livreur (euse)-installateur (trice) hautement qualifié (e), responsable de rayon, adjoint (e) au responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés)
510 Personnel administratif : responsable de service administratif, assistant (e) de direction, comptable, responsable d’agence secondaire
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : technicien (ne) fleuriste, chef d’atelier, chef de fabrication, chef de rayon, adjoint (e) au responsable de magasin, responsable de magasin, établissement de moins 10 salariés), chef d’équipe, adjoint (e) au directeur de magasin, chef de chantier extérieur
Personnel administratif : responsable d’un service (administratif, juridique, comptable, informatique, contentieux), assistant (e) de direction, comptable, informaticien (ne), gestionnaire de paie, responsable d’agence secondaire
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : animateur (trice) des ventes, chef d’atelier, chef de fabrication, toiletteur (euse) responsable, agent de maîtrise responsable de pension canine, chef de rayon, adjoint (e) au responsable de magasin, adjoint (e) au directeur de magasin, responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés), chef de département toilettage, chef de chantier extérieur, chef de département approvisionnement, stockage, distribution, salariés titulaires d’un MOF toilettage animalier
520 Personnel administratif : responsable de service administratif, assistant (e) de direction, comptable, responsable d’agence secondaire,
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : technicien (ne) fleuriste, chef d’atelier, chef de fabrication, chef de rayon, adjoint (e) au responsable de magasin, responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés), chef d’équipe, adjoint (e) au directeur de magasin , chef de chantier extérieur
Personnel administratif : responsable d’un service (administratif, juridique, comptable, informatique, contentieux), assistant (e) de direction, comptable, informaticien (ne), gestionnaire de paie, responsable d’agence secondaire
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : animateur (trice) des ventes, chef d’atelier, chef de fabrication, toiletteur (euse) responsable, agent de maîtrise responsable de pension canine, chef de rayon, adjoint (e) au responsable de magasin, adjoint (e) au directeur de magasin, responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés), chef de département toilettage, chef de chantier extérieur, responsable de service approvisionnement, stockage, distribution
530 Personnel administratif : responsable de service administratif, comptable, assistant (e) de direction, responsable d’agence secondaire
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : technicien (ne) fleuriste, chef d’atelier, chef de fabrication , chef de rayon, responsable de magasin (dans les entreprises d’au plus 10 salariés), chef d’équipe, adjoint (e) au directeur de magasin, chef de chantier extérieur, chef de service approvisionnement, stockage, distribution, acheteur (euse) (itinérant non cadre) (MIN, MIR, grossistes…) (établissement de moins 10 salariés)
Personnel administratif : responsable d’un service (administratif, juridique, comptable, informatique, contentieux), assistant (e) de direction , comptable, informaticien (ne), gestionnaire de paie, responsable d’agence secondaire
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : animateur (trice) des ventes, chef d’atelier, chef de fabrication, toiletteur (euse) responsable, agent de maîtrise responsable de pension canine, chef de rayon, adjoint (e) au responsable de magasin, adjoint (e) au directeur de magasin, responsable de magasin (établissement de moins 10 salariés), chef de département toilettage, chef de chantier extérieur, responsable de service approvisionnement, stockage, distribution, acheteur (euse) (itinérant non cadre) (MIN, MIR, grossistes…)
610 Personnel administratif : chef de service administratif, comptable, responsable de succursale ou d’agence, responsable du personnel, promoteur (trice) des ventes, chef de produits, assistant (e) de direction, contrôleur (euse) de gestion, chef comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste expert (e), chef d’atelier, chef de fabrication, chef des ventes, chef d’équipe, directeur (trice) de magasin, acheteur (euse) (MIN, MIR, grossistes…) (dans les établissements de 10 salariés et plus)
Personnel administratif : responsable d’un service (administratif, juridique, informatique, comptabilité, contentieux), responsable de succursale ou d’agence, responsable du personnel, promoteur (trice) des ventes (commercial réseau), chef de produits, assistant (e) de direction, contrôleur (euse) de gestion, chef comptable, trésorier (ière), chargé (e) d’expansion
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : chef des ventes, chef d’atelier, chef de fabrication, chef de département toilettage, chef d’équipe, responsable de magasin (dans les établissements de 10 salariés et plus), acheteur (euse) (MIN, MIR, grossistes…), directeur (trice) de magasin, responsable du service caisse
620 Personnel administratif : chef de service administratif, comptable, responsable de succursale ou d’agence, responsable du personnel, promoteur (trice) des ventes, chef de produits, assistant (e) de direction, contrôleur (euse) de gestion , chef comptable
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste expert, chef d’atelier, chef de fabrication, chef des ventes, chef d’équipe, directeur (trice) de magasin, acheteur (euse) (MIN, MIR, grossistes…) (dans les établissements de 10 salariés et plus)
Personnel administratif : responsable d’un service (administratif, juridique, informatique, comptabilité, contentieux), responsable de succursale ou d’agence, responsable du personnel, promoteur (trice) des ventes (commercial réseau), chef de produits, assistant (e) de direction, contrôleur (euse) de gestion, chef comptable, trésorier (ière), chargé (e) d’expansion
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : chef d’atelier, chef de fabrication, chef de département toilettage, chef d’équipe, responsable de magasin (dans les établissements de 10 salariés et plus), directeur (trice) de magasin, responsable du service caisse, acheteur (euse) (MIN, MIR, grossistes…)
630 Personnel administratif : chef de service administratif, comptable, promoteur (trice) des ventes, chef de produits, assistant (e) de direction , contrôleur (euse) de gestion, chef comptable, sous-directeur (trice)
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : fleuriste expert (e), chef d’atelier, chef de fabrication, chef des ventes, chef d’équipe, directeur (trice) de magasin, acheteur (euse) (MIN, MIR, grossistes…) dans les établissements de 10 salariés et plus), responsable commercial
Personnel administratif : responsable d’un service administratif, juridique, informatique, comptabilité, contentieux), responsable du personnel, promoteur (trice) des ventes (commercial réseau), chef de produits, assistant (e) de direction, contrôleur (euse) de gestion, chef comptable, trésorier (ière), chargé (e) d’expansion , sous-directeur (trice)
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : chef d’atelier, chef de fabrication, chef de département toilettage, chef d’équipe, responsable commercial, acheteur (euse) (MIN, MIR, grossistes…), directeur (trice) régional
710 Personnel administratif : directeur (trice) administratif (tive), directeur (trice) financier, directeur (trice) du service contentieux ou juridique , directeur (trice) informatique, directeur (trice) de la comptabilité, directeur (trice) de succursale ou d’agence, directeur (trice) du personnel
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : directeur (trice) d’exploitation, directeur (trice) commercial (e)
Personnel administratif : directeur (trice) administratif (tive), directeur (trice) financier, directeur (trice) du service contentieux ou juridique, directeur (trice) informatique, directeur (trice) de la comptabilité, directeur (trice) de succursale ou d’agence, directeur (trice) du personnel, secrétaire général (e), directeur (trice) d’expansion
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : directeur (trice) commercial (e, directeur (trice) d’exploitation
720 Personnel administratif : directeur (trice) de service (administratif, marketing, contentieux, comptable, financier, trésorerie, ressources humaines, paie, informatique, logistique, achats, etc…), directeur (trice) général (e) adjoint (e)
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : directeur (trice) d’exploitation, directeur (trice) commercial (e)
Personnel administratif : directeur (trice) de service (administratif, marketing, contentieux, comptable, financier, trésorerie, ressources humaines, paie, informatique, logistique, achats, etc …), directeur (trice) général (e) adjoint (e), secrétaire général (e), directeur (trice) d’expansion
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : directeur (trice) d’exploitation, directeur (trice) commercial (e)
730 Personnel administratif : directeur (trice) général (e) adjoint (e), directeur (trice) général (e),
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : directeur (trice) d’exploitation, directeur (trice) commercial (e)
Personnel administratif : directeur (trice) général (e) adjoint (e), secrétaire général (e), directeur (trice) général (e)
Personnel d’atelier, de logistique, de vente et de services : directeur (trice) d’exploitation, directeur (trice) commercial (e)

En savoir plus

En savoir +

Définition, détermination convention collective applicable à l’entreprise, salariés concernés, contenu, négociation régulière obligatoire …

Formation professionnelle et OPCA convention collective fleuristes

Le FAFSEA est l’OPCA des salariés des fleuristes.

Site internet : fafsea.com

Grâce aux contributions des entreprises, les salariés et les employeurs peuvent faire appel au FAFSEA pour se faire financer des actions de formation professionnelle continue, tels que bilan de compétence, plan de formation, validation des acquis de l’expérience (VAE), contrat de professionnalisation.

En savoir plus

En savoir +

Principe du bilan de compétences, conditions d’accès, formalités de la demande, financement et prise en charge du salaire, effets sur les droits du salarié …

Condition d’accès au CIF, formalités de la demande, Financement et prise en charge salaire et coûts de formation …

A propos de l'auteur Laurent Martin

Consultant et juriste en droit social, Laurent Martin a travaillé dans les services RH de très grandes entreprises. Il édite le site Dicotravail qu’il a créé en 2017. Il est titulaire d’un Master droit social (Université Panthéon-Sorbonne) et d’un Master pro droit social spécialité droit et pratique des relations de travail (Université Panthéon-Assas).

A voir aussi

Convention collective prestation de service

Convention collective prestataires de services – Brochure JO 3301 – Code IDCC 2098

SommairePériode d’essaiPréavis licenciement, démission et retraiteDurée du préavisHeures pour recherche d’emploi en cours de préavisDispense …

Laisser un commentaire

Le bulletin de paie que vous recevez chaque mois est-il correct ?
Sur les 1435 bulletins de paies que nous avons vérifié, 87 % comportaient des erreurs.
Et le vôtre ?

Êtes vous sûr de ne pas perdre d'argent ?
EN SAVOIR +
close-link