Convention collective esthétique cosmétique – Brochure JO 3123 – Code IDCC 3032

Convention collective esthétique cosmétiqueLa convention collective de l’esthétique – cosmétique et enseignement associé 2023 s’adresse aux entreprises exerçant les activités principales suivantes :

  • le conseil en beauté, la vente de produits cosmétiques, les soins de beauté et d’entretien du visage et du corps, le maquillage, le maquillage permanent, les traitements anti-rides, les soins corporels, les modelages faciaux, les épilations, les modelages esthétiques de bien-être et de confort (visage et corps), les soins de manucure, les soins des pieds à vocation esthétique, la prothésie, le stylisme ongulaire, les techniques d’embellissement des cils et des sourcils, tous les soins esthétiques à la personne, les techniques d’amincissement et d’amaigrissement à vocation esthétique et les activités d’entretien corporel en et hors institut de beauté, en SPA, dans les entreprises pratiquant des actes esthétiques, les techniques esthétiques adaptées à la socio-esthétique
  • l’enseignement secondaire technique ou professionnel, l’enseignement post-secondaire non supérieur, l’enseignement supérieur, les autres enseignements et la formation continue liés aux métiers de l’esthétique, des soins corporels et de la parfumerie et à la vente des produits de beauté et d’hygiène, de cosmétiques et de parfums ;
  • les activités de direction, de gestion, tutelle, holding, groupements concernant les entreprises relevant du secteur d’activité de la convention collective

Sont en revanche exclues les activités exclues :

  • le commerce de détail de parfumerie, de produits de beauté, de toilette et d’hygiène, de cosmétiques ;
  • la vente à distance sur catalogue spécialisé ;
  • le commerce forain des articles de parfumerie ou de beauté ;
  • la vente et la mise à disposition du public d’appareils de bronzage utilisant des rayonnements UV ;
  • les activités de bronzage.

CDD d’usage convention collective esthétique – cosmétique

Il est possible de recourir à un CDD d’usage dans la convention collective de l’esthétique avec les salariés suivants :

  • les enseignants dispensant des cours non permanents dans l’établissement ou limités à une fraction de l’année scolaire ;
  • les intervenants occasionnels dont l’activité principale n’est pas l’enseignement mais dispensant un cours ;
  • les enseignants dont les cours sont dispensés sous forme d’options (les options étant les composantes du cursus pédagogique intégrant un système à la carte que les étudiants ont la possibilité d’inclure ou non dans la formation) ;
  • les correcteurs et membres de jury.

Période d’essai convention collective esthétique – cosmétique

La durée de la période d’essai dans l’esthétique – cosmétique dépend de la catégorie à laquelle appartient le salarié concerné. La période d’essai est renouvelable une fois.

Durée de la période d’essai personnel hors écoles d’esthétique

Catégorie Durée initiale Renouvellement Maximum
Employés 2 mois 1 mois 3 mois
Agents de maîtrise 3 mois 1 mois 4 mois
Cadres 4 mois 2 mois 6 mois

Durée de la période d’essai personnel des écoles d’esthétique

Catégorie Emplois Durée initiale Renouvellement Maximum
Employés Personnel d’entretien, employé de bureau, surveillant, secrétaire, aide-comptable 2 mois 1 mois 3 mois
Enseignant, comptable 2 mois 4 mois
Agents de maîtrise Coordinateur (trice) en enseignement professionnel 3 mois 2 mois 5 mois
Cadres Personnel de direction 4 mois 2 mois 6 mois

Délai de prévenance de rupture de l’essai

Les salariés ou les employeurs qui veulent rompre l’essai doivent respecter un délai de prévenance.

Temps de présence Rupture par l’employeur Rupture par le salarié
< 8 jours 48 h 24 h
≥ 8 jours 48 h
≥ 1 mois 2 semaines
≥ 3 mois 1 mois

Préavis démission, licenciement et retraite convention collective esthétique – cosmétique

Durée du préavis

La convention collective de l’esthétique – cosmétique prévoit une durée de préavis différente selon l’ancienneté.

Ancienneté Démission Licenciement, départ volontaire et mise à la retraite  
< 6 mois 1 semaine 1 semaine
≥ 6 mois 1 mois 1 mois
≥ 2 ans 2 mois

Heures pour recherche d’emploi en cours de préavis

En cas de licenciement, le nombre d’heures pour la recherche d’un emploi est égal, par mois de préavis, à la durée hebdomadaire du travail du salarié et de 2 heures par jour payées en cas de préavis inférieur à 1 mois.

Indemnité licenciement convention collective esthétique – cosmétique

Les indemnités de licenciement de la convention collective de l’esthétique – cosmétique sont similaires quel que soit le statut du salarié (cadre ou non cadre).

L’indemnité de licenciement est celle prévue par la loi.

Indemnité retraite convention collective esthétique – cosmétique

La base de calcul est le salaire moyen des 12 derniers mois ou le salaire moyen des 3 derniers mois s’il est plus favorable.

Départ volontaire à la retraite

L’indemnité de départ volontaire à la retraite est due à partir de l’âge prévu par les différents régimes de sécurité sociale selon l’ancienneté du salarié :

  • ≥ 10 ans : 1 mois de salaire
  • ≥ 20 ans : 2 mois de salaire
  • ≥ 30 ans : 3 mois de salaire

Mise à la retraite par l’employeur

L’indemnité est due à partir de l’âge prévu par les différents régimes de sécurité sociale, Le montant est celui prévu par le code du travail.

Durée du travail convention collective esthétique – cosmétique

Travail à temps partiel esthétique – cosmétique

Salarié des instituts de beauté

La durée minimale hebdomadaire de travail à temps partiel est fixée, sauf demande du salarié, à 20 heures dans les entreprises dont les activités principales sont les suivantes : conseil en beauté, vente de produits cosmétiques et soins de beauté, maquillage, maquillage longue durée, traitement anti-rides, modelages faciaux, épilation, modelage esthétique de bien-être et de confort, manucure, stylisme ongulaire, soins esthétiques à la personne en institut de beauté, en SPA.

Salarié des écoles d’esthétique

La durée minimale de travail est fixée à 1 heure de face à face pédagogique majoré des heures de préparation pour les personnels suivants : enseignants des cours magistraux et enseignants des travaux pratiques (coefficients 200 à 250).

En contrepartie, le taux horaire est majoré au minimum de 32 %.

Travail intermittent esthétique – cosmétique

Les emplois concernés par le travail intermittent  sont ceux relatifs à des activités pédagogiques (surveillant, enseignant en travaux pratiques et activités professionnelles, enseignant en cours magistraux).

Le salaire peut être lisser mensuellement sur la base de 1/12 de la rémunération annuelle brute.

Heures supplémentaires

Contingent annuel

Le contingent annuel d’heures supplémentaires est de 200 heures.

Majorations

La majoration des heures supplémentaires dans la convention collective de l’esthétique – cosmétique est de 25 % de la 36e à la 43e heure et de 50 % à partir de la 44e heure.

Repos compensateur de remplacement

Il est possible de remplacer le paiement des heures par un repos compensateur d’un commun accord entre l’employeur et le salarié. Ce dernier devra être pris en priorité pendant les périodes de faible activité, soit par journée entière ou demi-journée, et ce, au plus tard dans les 4 mois suivant la transaction. En cas de désaccord entre les parties, l’employeur et le salarié devront s’entendre pour répartir équitablement le repos.

Pour les employés des écoles d’esthétique, il est possible, si cela est convenu avec le salarié, de regrouper les heures de repos compensateur à la fin de l’année scolaire, de manière à les cumuler avec les congés d’été.

Contrepartie obligatoire en repos

Les salariés ont droit à une contrepartie obligatoire en repos en % des heures accomplies au-delà du contingent annuel :

  • 50 % pour les entreprises < 20 salariés ;
  • 100 % pour les entreprises ≥ 20 salariés.

Dès qu’un salarié a acquis 7 heures de repos compensateur, il peut en prendre soit par jour entier soit par demi-journée dans les 2 mois suivant l’acquisition de ce droit.

Travail le dimanche convention collective esthétique – cosmétique

Pour tout travail effectué le dimanche, le salarié doit être rémunéré au moins le double de sa rémunération habituelle pour une durée de travail équivalente.

Congés payés convention collective esthétique – cosmétique

Contrats débutant avant le 15 du mois

Pour les salariés dont le contrat de travail débute avant le 15 de chaque mois, ils ont droit à un minimum d’un jour ouvrable de congé payé pour le mois en cours.

Répartition des congés dans les entreprises d’enseignement technique et professionnel

Les employés sont tenus de prendre 4 semaines de congés pendant les vacances scolaires d’été, 1 semaine pendant les vacances de Noël et 1 semaine pendant les vacances de printemps.

Rappel pendant les congés

Si un salarié est rappelé pendant ses congés, il a droit à 2 jours supplémentaires de congés (en dehors des délais de voyage) ainsi qu’au remboursement des frais occasionnés par ce rappel.

Congés supplémentaires pour ancienneté

Les salariés ayant une certaine ancienneté dans l’entreprise peuvent bénéficier de congés supplémentaires selon les modalités suivantes :

  • 5 ans d’ancienneté : 1 jour de congé supplémentaire
  • 10 ans d’ancienneté : 3 jours de congé supplémentaire
  • 15 ans d’ancienneté : 6 jours de congé supplémentaire

Ces congés doivent être pris d’un commun accord entre l’employeur et le salarié.

Congés supplémentaires des jeunes en alternance

Congé supplémentaire des apprentis

Les apprentis ont droit à un congé supplémentaire de 5 jours ouvrables, à prendre dans le mois précédant les épreuves.

Congé supplémentaire des salariés en contrat de professionnalisation

Les salariés en contrat de professionnalisation ont droit à un congé supplémentaire selon les modalités suivantes :

  • examens de l’Education nationale, la durée est égale à celle du congé supplémentaire des apprentis
  • titres de niveaux 3 et 4, la durée est de 1 jour
  • titres de niveaux 5, 6 et 7, la durée est de 2 jours
  • CQP styliste, spa praticien et MCQ, la durée est de 1 jour
  • CQP spa manager et esthétique sociale, la durée est de 2 jours

Jours fériés convention collective esthétique – cosmétique

Jours fériés chômés et payés

Selon la convention collective de l’esthétique-cosmétique, en cas de chômage, les employés continuent à percevoir leur salaire pour les jours fériés légaux, à l’exception du 1er mai.

Travail un des jours fériés

Le nombre de jours fériés travaillés est limité à 3 par an. Pour ces jours, les employés bénéficient d’un majoration de salaire de 50% (hors majorations pour les heures supplémentaires).

Congés pour événements familiaux convention collective esthétique – cosmétique

La convention collective de l’esthétique – cosmétique a prévu des dispositions en matière de jours de congés pour événement familial.

Il est important de noter que ces jours de congés supplémentaires doivent être utilisés dans un délai raisonnable après l’événement.

Les employés de l’esthétique-cosmétique ont droit à une autorisation exceptionnelle d’absence rémunérée par l’employeur sans aucune condition d’ancienneté, selon les termes suivants :

  • Mariage/PACS : 4 jours pour celui d’un salarié, 2 jours pour celui d’un enfant
  • Naissance ou adoption : 3 jours
  • Décès : 7 jours ouvrés pour un enfant, 4 jours pour le décès du conjoint, partenaire de PACS, 3 jours pour le décès d’un concubin, frère, soeur, père, mère, conjoint du père, conjoint de la mère, beaux-parents, parent du concubin, 1 jour pour le décès d’un arrière grand-parent, grand-parent, beau-frère, belle-soeur, gendre, belle-fille, nièce, neveu
  • Deuil : 8 jours ouvrés pour le décès d’un enfant
  • Annonce de la survenue d’un handicap d’un enfant : 3 jours
  • Maladie ou hospitalisation d’un enfant : Dispositions légales + 1 jour rémunéré par an
  • Maladie : 1 mois maximum non payé pour la maladie d’un conjoint, partenaire de PACS, concubin ou enfant à charge
  • Déménagement : 1 journée non payée par an et 1 journée payée tous les 3 ans

Arrêts de travail et indemnisation maladie et accidents du travail convention collective esthétique – cosmétique

Maintien du salaire en cas de maladie et accident du travail

En cas de maladie ou d’accident du travail, les salariés ayant au moins 1 an d’ancienneté et bénéficiant des indemnités journalières de sécurité sociale (IJSS) sont indemnisés par l’employeur sur une période de 12 mois (calculée de date à date pour chaque jour d’arrêt), après un délai de carence de 7 jours en cas de maladie ou accident de la vie courante (sauf pour les maladies professionnelles et accidents de trajet). Le taux de maintien de salaire et les durées d’indemnisation varient en fonction de l’ancienneté du salarié, comme suit :

Ancienneté Maintien du salaire brut – IJSS brutes
à 90 % à 80 %
1 an à moins de 6 ans 30 jours 30 jours
6 ans à moins de 11 ans 40 jours 40 jours
11 ans à moins de 16 ans 50 jours 50 jours
16 ans à moins de 21 ans 60 jours 60 jours
21 ans à moins de 26 ans 70 jours 70 jours
26 ans à moins de 31 ans 80 jours 80 jours
A partir de 31 ans 90 jours 90 jours

Pour les non-cadres, au-delà de la 1re période d’indemnisation par l’employeur, le complément de salaire est assuré par le régime de prévoyance.

Maternité

Pendant la grossesse, les salariées ont droit à une réduction d’horaire (les heures peuvent être regroupées en accord avec la direction dans le cadre de la semaine civile) :

  • 1/2 heure par jour à partir du 3ème mois de grossesse
  • 1 heure par jour à partir du 6ème mois de grossesse révolu.

Cette réduction d’horaire ne doit pas entraîner de diminution de la rémunération.

Salaires et primes convention collective esthétique – cosmétique

Prime d’ancienneté des salariés de l’esthétique – cosmétique

En plus de leur salaire brut de base, les employés ont droit à une prime qui doit être mentionnée sur une ligne distincte de leur bulletin de paie. Pour les employés à temps partiel, cette prime est versée proportionnellement à leur temps de travail.

La prime d’ancienneté est attribuée selon les critères d’ancienneté suivants, les montant sont ceux de 2022 et 2023:

  • 3 ans : 38 €
  • 6 ans : 69 €
  • 9 ans : 105 €
  • 12 ans : 137 €
  • 15 ans : 173 €
  • 25 ans : 200 €

Prime de formation et prime de tutorat

Les employés ont droit à une rémunération pour leur formation suivante si la formation est effectuée à la demande de l’employeur et si elle se déroule sur plus de 2 journées consécutives et nécessite au moins une nuitée hors de leur domicile.

La prime de formation est égale à 5% du salaire minimum conventionnel de leur catégorie pour chaque heure de formation. Pour les stages de plus de 100 heures, le montant maximum est de 10% du salaire mensuel conventionnel. Cette prime s’ajoute au salaire de base et est versée en une fois le mois suivant la fin de stage.

La prime de tutorat est identique à celle prévue pour la prime de formation.

Salaire des jeunes

Il est important de noter que les employés de moins de 18 ans ne subissent aucune réduction de salaire, à l’exception des cas où ils sont en contrat d’alternance.

Rémunération des titulaires d’un contrat de professionnalisation

Les salariés de esthétique – cosmétique, titulaire d’un contrat de professionnalisation sont rémunéré en % du SMIC selon les modalité ci-après.

Age du titulaire Niveau de formation
< bac professionnel ≥ bac professionnel  
Moins de 21 ans 55 % 65 %
De 21 ans à 25 ans 70 % 80 %
De 26 ans à plus 100 %

Grille salaires minima 2023 de la convention collective esthétique – cosmétique

Les salaires de la convention collective de la esthétique – cosmétique font référence à des coefficients qui vont de 135 à 300.

La grille de salaire est disponible ici : salaire convention collective esthétique – cosmétique

Classification et coefficients convention collective esthétique – cosmétique

La classification des salariés de la convention collective de l’esthétique – cosmétique est basée sur des coefficients qui s’échelonnent de 135 à 300.

Il est crucial que cette classification figure sur le bulletin de paie car c’est elle qui détermine le salaire minimum auquel l’employé a droit.

En plus de fixer le salaire minimum, cette classification donne également une définition précise pour chaque emploi correspondant aux coefficients.

25Classification du personnel des instituts ■ Instituts généralement répertoriés sous les codes NAF 96.02 B et 96.04 Z de la nomenclature INSEE de 2008.

Grille de classification personnel non administratif

Catégorie Emplois Compétences Coeff.
Employés Aide esthéticienne : personnel non diplômé justifiant d’une formation aux soins esthétiques exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée. Principales missions : réaliser des techniques de soins esthétiques visage, mains et pieds ; réaliser des techniques de maquillage visage et ongles ; réaliser des techniques esthétiques liées aux phanères ; accueillir et conseiller la clientèle ; vendre des produits cosmétiques, d’hygiène corporelle, des produits de parfumerie et d’accessoires de soins esthétiques ; conseiller la clientèle et vendre des prestations esthétiques ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits. 135
Esthéticienne : personnel titulaire d’un CAP d’esthétique-cosmétique-parfumerie OU non titulaire du CAP justifiant d’une expérience professionnelle effective de 3 ans en institut de beauté aux fonctions d’esthéticienne et exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée. Principales missions : réaliser des techniques de soins esthétiques visage, mains et pieds ; réaliser des techniques de maquillage visage et ongles ; réaliser des techniques esthétiques liées aux phanères ; accueillir et conseiller la clientèle ; vendre des produits cosmétiques, d’hygiène corporelle, des produits de parfumerie et d’accessoires de soins esthétiques ; conseiller la clientèle et vendre des prestations esthétiques ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits. 150
Styliste ongulaire : personnel titulaire d’un CQP de styliste ongulaire non diplômé en esthétique justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans et exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée.
Praticienne en maquillage permanent

: personnel titulaire d’un CQP de maquilleur (option maquillage longue durée) non diplômé en esthétique justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans et exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée.

Hydro praticienne diplômée. Principales missions : accueillir la clientèle, l’informer et lui expliquer le fonctionnement et l’intérêt de la prestation ; rappeler si besoin les indications et les contre-indications ; exécuter la prestation demandée, en appliquant les protocoles établis par la direction ; veiller au bien-être et au confort de la personne ; accompagner le client tout au long de l’activité et garantir sa sécurité ; maintenir les normes et règles d’hygiène en vigueur ; contribuer à la maintenance des produits et équipements professionnels ; s’assurer de la mise en place de son poste de travail dans le respect des protocoles spécifiques à chaque entreprise et à chaque poste, des règles d’hygiène, des consignes de sécurité.
Esthéticienne titulaire du CAP effectuant les soins corps et attestant d’une formation de 160 h minimum comparable au programme de soins corps fixés dans le référentiel des diplômes de niveau 4 en esthétique cosmétique parfumerie OU non titulaire du CAP, justifiant d’une expérience professionnelle effective de 3 ans en institut de beauté aux fonctions d’esthéticienne et exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée, effectuant les soins corps et attestant d’une formation de 160 h minimum comparable au programme de soins corps fixés dans les référentiels des diplômes de niveau 4 en esthétique cosmétique parfumerie. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle, lui proposer des produits et des services adaptés, renseigner la fiche client… ; exécuter des soins esthétiques du visage et du corps et réaliser des maquillages ; conseiller et vendre des prestations de service, des produits cosmétiques et des produits de parfumerie ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits. 160
Esthéticienne titulaire d’un diplôme de niveau 4 débutant.
Maquilleuse conseil animatrice titulaire d’un CAP en esthétique et du CQP de maquilleur conseil animateur. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle ; conseiller et vendre des prestations et des produits de maquillage ; animer des prestations d’auto-maquillage ; réaliser des techniques de maquillage visage et/ou de maquillage longue durée.
Styliste ongulaire titulaire d’un CAP en esthétique et du CQP de styliste ongulaire. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle ; conseiller et vendre des prestations et des produits en prothésie ongulaire ; réaliser des techniques de manucurie et de beauté des pieds ; réaliser des techniques gel sous UV, résine, pose de vernis, maquillage d’ongles.
Animatrice sportive diplômée d’un titre de niveau 4 (BP JEPS). Chargée de la conception, de l’animation et de l’encadrement de diverses activités sportives et physiques.
Surveillant de baignade titulaire du BSB. Assurer la surveillance de bassins gratuits mis à la disposition exclusive des clients du centre.
Employés Esthéticienne titulaire d’un diplôme de niveau 4 justifiant d’une expérience professionnelle effective de 3 ans en esthétique après l’obtention du diplôme. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle, lui proposer des produits et des services adaptés, renseigner la fiche client… ; exécuter des soins esthétiques du visage et du corps et réaliser des maquillages ; conseiller et vendre des prestations de service, des produits cosmétiques et des produits de parfumerie ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits. 175
Esthéticienne titulaire d’un diplôme de niveau 5 débutant.
Maquilleuse titulaire d’un diplôme de niveau 4 ou 5 en esthétique et du CQP maquilleur conseil animateur. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle ; conseiller et vendre des prestations et des produits de maquillage ; participer à la mise en place des animations promotionnelles ; animer des prestations d’auto-maquillage ; réaliser des techniques de maquillage visage et/ou de maquillage longue durée ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits.
Styliste ongulaire titulaire d’un diplôme de niveau 4 ou 5 en esthétique et du CQP de styliste ongulaire. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle ; conseiller et vendre des prestations et des produits en prothésie ongulaire ; participer à la mise en place des animations promotionnelles ; réaliser des techniques de manucurie et de beauté des pieds ; réaliser des techniques gel sous UV, résine, pose de vernis, maquillage d’ongles ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits.
Spa praticienne titulaire d’un diplôme en esthétique et du CQP SPA praticienne. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle (tous les publics) ; en raison de la présence de spa en zone touristique, la spa praticienne peut s’exprimer techniquement en anglais ; conseiller et vendre des produits et des prestations spécifiques au spa ; préparer le poste de travail en respectant les facteurs d’ambiance, les codes culturels du soin, les règles d’hygiène et de sécurité, l’environnement ; prendre en charge la clientèle du spa, en préparant le ou la client(e) au soin et en lui expliquant les techniques utilisées ; réaliser des techniques esthétiques de bien-être, de confort, de modelages du monde et de soins par l’eau ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits.
Esthéticienne titulaire d’un diplôme de niveau 4 justifiant d’une expérience professionnelle effective de 5 ans en esthétique après l’obtention du diplôme. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle, lui proposer des produits et des services adaptés, renseigner la fiche client… ; exécuter des soins esthétiques du visage et du corps et réaliser des maquillages ; conseiller et vendre des prestations de service, des produits cosmétiques et des produits de parfumerie ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits. 180
Esthéticienne titulaire d’un diplôme de niveau 5 justifiant d’une expérience professionnelle effective de 2 ans en esthétique après l’obtention du diplôme.
Esthéticienne titulaire d’un diplôme de niveau 4 ou 5 en esthétique et du CQP SPA praticienne, justifiant d’une expérience professionnelle effective de 3 ans en SPA après l’obtention du CQP. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle (tous les publics) ; en raison de la présence de spa en zone touristique, la spa praticienne peut s’exprimer techniquement en anglais ; conseiller et vendre des produits et des prestations spécifiques au spa ; préparer le poste de travail en respectant les facteurs d’ambiance, les codes culturels du soin, les règles d’hygiène et de sécurité, l’environnement ; prendre en charge la clientèle du spa, en préparant le ou la client(e) au soin et en lui expliquant les techniques utilisées ; réaliser des techniques esthétiques de bien-être, de confort, de modelages du monde et de soins par l’eau ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits.
Animatrice sportive diplômée d’un titre de niveau 5 ou supérieur. Animer les activités aquatiques et sportives ; assurer l’entraînement sportif.
Esthéticienne titulaire d’un diplôme de niveau 5 justifiant d’une expérience professionnelle effective de 5 ans en esthétique après l’obtention du diplôme. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle, vérifier les prises de rendez-vous ; proposer des produits et des services adaptés ; renseigner la fiche client, préparer des actions de fidélisation ; exécuter des soins esthétiques du visage et du corps et réaliser des maquillages ; conseiller et vendre des prestations de service, des matériels, des produits cosmétiques et des produits de parfumerie ; assurer le suivi du stock ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits ; participer à la préparation des animations commerciales, des sessions de formation. 200
Agents de maîtrise Responsable adjointe justifiant d’une expérience professionnelle effective de 3 ans en esthétique. Adjointe de la responsable d’exploitation ou du chef d’entreprise. Met en oeuvre les objectifs et les directives du responsable d’exploitation ou du chef d’entreprise. Assure également les fonctions techniques. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle, vérifier les prises de rendez-vous ; proposer des produits et des services adaptés ; renseigner la fiche client, préparer des actions de fidélisation ; exécuter des soins esthétiques du visage et du corps et réaliser des maquillages ; conseiller et vendre des prestations de service, des matériels, des produits cosmétiques et des produits de parfumerie ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits ; participer au management de l’équipe et à l’organisation de l’activité ; remonter les demandes de salariés ; préparer et suivre des animations commerciales, des sessions de formation ; organiser les ventes promotionnelles ; gérer les locaux (affectation des espaces, aménagements des postes de travail, planification de leur utilisation maximale…). 230
Animatrice/formatrice titulaire d’un niveau 5 assurant la mise en oeuvre d’action de formation dans le cadre de la stratégie commerciale et l’animation d’équipe fixé par le chef d’entreprise.
Spa manager adjointe titulaire d’un diplôme de niveau 4 ou 5 en esthétique ou titulaire du CQP Spa praticienne justifiant d’une expérience professionnelle effective de 3 ans en esthétique. Adjointe de la responsable d’exploitation ou du chef d’entreprise. Met en oeuvre les objectifs et les directives du responsable d’exploitation ou du chef d’entreprise. Assure également les fonctions techniques. Principales missions : participer aux actions d’animation et e fidélisation de la clientèle ; participer au recrutement du personnel ; participer au management de l’équipe et à l’organisation de l’activité ; aider à la collecte et à la transmission au cabinet comptable des informations nécessaires à l’administration du personnel et à la gestion de la paie (salaire, temps de travail, contrat, congés payés et formation) ; remonter les demandes des salariés ; contrôler l’exécution de l’entretien et de la mise aux normes des locaux dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité ; gérer la matière d’oeuvre et le petit matériel, assurer la relation avec les fournisseurs.
Responsable d’exploitation titulaire d’un niveau 4 ou 5 en esthétique ou titulaire du CQP Spa praticienne justifiant d’une expérience professionnelle effective de 5 ans en esthétique. Adjointe de la directrice d’exploitation ou du chef d’entreprise, elle organise l’activité afin d’atteindre les objectifs fixés par le chef d’entreprise. Assure également les fonctions administratives, techniques et l’animation commerciale. Principales missions : organiser et effectuer celles du coefficient 230. 250
Cadres Directrice d’exploitation diplômée ou titulaire du CQP Spa manager justifiant d’une expérience professionnelle effective de 5 ans en esthétique. Travaille en autonomie, définit les objectifs, organise l’activité de l’entreprise, encadre le personnel, garantit le bon fonctionnement de l’entreprise, gère les fonctions administratives, commerciales et techniques. Peut être amenée à gérer 1 ou 2 établissements. Principales missions : effectuer l’accueil et le suivi de la clientèle, lui proposer des produits et des services adaptés, renseigner la fiche client… ; créer des protocoles d’accueils et de soins ; exécuter des soins esthétiques du visage et du corps et réaliser des maquillages ; conseiller et vendre des prestations de service, des matériels, des produits cosmétiques et des produits de parfumerie ; créer des besoins et effectuer des ventes complémentaires de prestations et de produits ; effectuer la veille et l’animation commerciale, organiser des sessions de formation… ; organiser les ventes promotionnelles ; effectuer la veille et l’animation commerciale du SPA ; veiller à la bonne application du droit social et des règles de sécurité ; organiser le travail et encadrer le personnel (planification et suivi des activités, information et formation de l’équipe, participation au recrutement et à la gestion des carrières) ; aider à la collecte et à la transmission au cabinet comptable des informations nécessaires à l’administration du personnel et à la gestion de la paie (salaire, temps de travail, contrat, congés payés et formation) ; gérer les locaux (affectation des espaces, aménagements des postes de travail, planification de leur utilisation maximale…) ; contrôler l’exécution de l’entretien et de la mise aux normes des locaux dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité ; gérer les achats et les ventes, assurer relation avec les fournisseurs ; participer à la gestion financière, assurer le suivi des différents budgets. 270
Directrice d’exploitation diplômée ou titulaire du CQP Spa manager justifiant d’une expérience professionnelle effective de 5 ans en esthétique. Travaille en autonomie, définit les objectifs, organise l’activité de l’entreprise, encadre le personnel, garantit le bon fonctionnement de l’entreprise, gère les fontions administratives, commerciales et techniques. Peut être amenée à gérer plus de 2 établissements. 300

Grille de classification personnel des services administratifs et des services généraux

Catégorie Emplois Définition Compétences Coeff.
Employés Personnel d’entretien Tâches simples ne nécessitant aucune qualification professionnelle et réalisées selon des consignes précises Effectuer le nettoyage courant des locaux et/ou du matériel 135
Personnel de maintenance Effectuer des réparations simples et/ou travaux simples
Employé de bureau Exécuter des travaux administratifs courants et simples ou des travaux de saisie
Hôtesse d’accueil sans diplôme Accueillir, renseigner et orienter les visiteurs. Gérer les appels téléphoniques et les tâches administratives. Traiter le courrier entrant et sortant
Personnel d’entretien qualifié Titulaire d’une certification minimum de niveau 3 (titre professionnel ou diplôme) capable d’effectuer des tâches prévues au référentiel d’activités Réaliser le nettoyage manuel des surfaces et des sanitaires, le bionettoyage en environnement spécifique dans le respect des protocoles, un nettoyage mécanisé, une remise en état mécanisée des locaux 150
Personnel de maintenance qualifié Titulaire d’une certification minimum de niveau 4 (titre professionnel ou diplôme) capable d’effectuer des tâches prévues au référentiel d’activités Effectuer le nettoyage courant des locaux et/ou du matériel. Réaliser les travaux courants d’entretien et d’aménagement sur l’enveloppe intérieure d’un bâtiment, les travaux courants d’entretien et d’aménagement sur l’installation électrique monophasée d’un bâtiment, les travaux courants d’entretien et d’aménagement sur l’installation sanitaire d’un bâtiment, les travaux courants d’entretien et de finition à l’intérieur d’un bâtiment 160
Secrétaire Gérer les tâches administratives. Assister une équipe dans la communication des informations et l’organisation des activités. Éditer des documents professionnels courants. Communiquer des informations par écrit. Assurer la traçabilité et la conservation des informations. Accueillir un visiteur et transmettre des informations oralement. Tenir à jour les agendas. Gérer les appels téléphoniques. Traiter le courrier entrant et sortant. Répondre aux demandes d’information des clients et traiter les réclamations courantes. Actualiser des tableaux de suivi de l’activité commerciale. Assurer le suivi administratif courant du personnel
Hôtesse d’accueil diplômée Accueillir, renseigner et orienter les visiteurs. Tenir à jour les agendas. Gérer les appels téléphoniques et les tâches administratives. Traiter le courrier entrant et sortant
Aide-comptable Assurer les travaux courants de comptabilité (comptabiliser les documents commerciaux, les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie, établir et comptabiliser les déclarations de TVA). Préparer la paie et les déclarations sociales courantes (collecter les informations en vue de l’établissement de la paie et des déclarations courantes sociales). Transmettre les informations nécessaires selon les consignes de sa hiérarchie
Comptable Comptabiliser les opérations de banques et de trésorerie. Tenir la comptabilité clients et la facturation, la comptabilité fournisseurs et suivre les immobilisations. Traiter les notes de frais. Calculer et imputer la TVA mensuelle. Calculer et enregistrer les amortissements. Réaliser l’arrêté des charges et des produits. Comptabiliser la paie. Contrôler le lettrage et justifier les comptes. Clôturer les comptes. Présenter des indicateurs de gestion. Étudier et interpréter le bilan, le compte de résultat et l’annexe, les différentes phases de la démarche budgétaire. Produire des états de gestion en vue d’un reporting 200
Gestionnaire de paie Assurer la tenue et le suivi du dossier social de l’entreprise et la production de la paie et élaborer les données de synthèse
Agents de maîtrise Chargé de communication (Community Manager) Développer et gérer la présence d’une entreprise et/ou son image sur les réseaux sociaux et autres espaces communautaires contrôlés ou pas par l’entreprise 230
Contrôleur de gestion Construire, mettre en application et analyser les budgets et les écarts. Réaliser les tableaux de suivi correspondant et leur analyse 250
Cadres Responsable des ressources humaines Effectuer le recensement des besoins de formation, l’élaboration du plan et de son suivi ainsi que le développement des compétences au regard de la politique de l’entreprise. Rechercher et sélectionner les candidats. Participer à l’élaboration ou/mise en oeuvre de la stratégie RH, à la gestion des emplois et développement des compétences. Assurer la gestion opérationnelle des RH 270
Responsable en gestion des systèmes d’information Exercer tout ou partie des activités des domaines suivants : contribution à l’élaboration du schéma directeur ; mise en place et maintenance des systèmes d’information ; exploitation, contrôle, évolution des systèmes d’information ; gestion d’équipe. S’assurer de la bonne application du RGPD
Responsable commercial Mettre en oeuvre un plan d’action commerciale en application de la politique marketing de l’entreprise, gérer un portefeuille clients, analyser et suivre l’évolution d’un marché. Constituer une équipe et l’animer au quotidien. Manager un projet dans toutes ses dimensions
Directeur des ressources humaines Conseiller la direction générale. Mettre en oeuvre la politique et le processus de recrutement. Élaborer la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) selon la stratégie de l’entreprise. Assurer le respect des obligations légales et réglementaires. Participer et animer le dialogue social. Manager des équipes. Assurer le déploiement et le suivi de la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) 300
Directeur administratif et financier Conseiller la Direction générale. Veiller à la pérennité financière de l’entreprise. Intervenir dans les montages de financements spéciaux et les projets de croissance externe. Manager des équipes

26Personnel des écoles d’esthétique

■ Existence de 2 échelons : A pour le salarié débutant ; B pour le salarié expérimenté. Possibilité d’accéder à l’échelon B après une expérience effective de 3 ans dans l’entreprise.

1°Personnel des services administratifs et des services généraux

Catégorie Emplois Définition Coefficient
Débutant Expérimenté
Employés Personnel d’entretien Tâches simples ne nécessitant aucune qualification professionnelle et réalisées selon des consignes précises 135 A 135 B
Employé de bureau
Secrétaire Activités définies dans les référentiels de niveau V de l’Éducation nationale 150 A 150 B
Aide-comptable
Comptable Activités identifiées dans les référentiels de niveau III de l’Éducation nationale. Expérience professionnelle permettant de remplir lesdites fonctions 200 A 200 B

2°Personnel exerçant des activités pédagogiques et de direction

Catégorie Emplois Définition Coefficient
Débutant Expérimenté
Employés Surveillant Tâches simples ne nécessitant aucune qualification professionnelle et réalisées selon des consignes précises 135 A 135 B
Enseignant de travaux pratiques et d’activités professionnelles Animation et transmission de la technicité et du savoir-faire professionnel (techniques esthétiques, vente, communication, technologie, cadre organisationnel…) + tâches pédagogiques connexes

. Participation aux jurys d’examen et aux corrections d’examen. Peut être sollicité pour contacter le milieu professionnel (stages, périodes de formation en milieu professionnel), pour participer à la gestion des stocks de fournitures et matériels professionnels (y compris la maintenance)

Enseignant autorisé à enseigner à titre définitif et intervenant à des niveaux d’enseignement ne nécessitant pas l’obtention de l’examen d’habilitation 200 A 200 B
Enseignant autorisé à enseigner à titre provisoire dans l’attente de l’obtention de l’examen d’habilitation 230 A
Enseignant autorisé à enseigner à titre définitif ayant obtenu l’examen d’habilitation 240 A 240 B
Enseignant en cours magistraux Animation et transmission de connaissances ou de méthodes de raisonnement dans un domaine ou une discipline scolaire (français, mathématiques, biologie, gestion commerciale, gestion comptable…) + tâches pédagogiques connexes

Enseignant autorisé à enseigner et titulaire au minimum d’une licence. Participation aux jurys d’examen et aux corrections

245 A 245 B
Agents de maîtrise Coordinateur d’enseignement professionnel Suivi et animation du dispositif pédagogique d’une section d’enseignement professionnel nécessitant une expérience de 5 ans dans un établissement d’enseignement secondaire professionnel relevant du champ d’application de la CCN + formation qualifiante dans des fonctions de coordinateur pédagogique (ou expérience pertinente de 2 ans en relation avec l’emploi). Est en situation d’interface entre ceux dont le métier est de décider et/ou de maîtriser le processus de décision (directeur) et ceux qui sont dans la relation directe de face à face avec les bénéficiaires (enseignants, formateurs). Réalise sa mission sous le contrôle et la responsabilité du directeur. Est conduit à coordonner le dispositif de formation selon les contraintes pédagogiques, économiques, techniques… ; participer à la détermination des ressources pédagogiques et des besoins de la structure ; coordonner l’activité de l’équipe pédagogique (formateurs, professionnels…) ; effectuer le suivi pédagogique et administratif des stagiaires et des élèves, établir le bilan de la formation ; promouvoir l’offre de formation auprès de clients, prospects et développer les relations avec les partenaires ; suivre et contrôler la conformité administrative et financière des actions de formation ; suivre et mettre à jour l’information pédagogique, réglementaire, professionnelle, technique ; diffuser les messages de la direction et en faciliter la compréhension et l’appropriation par l’équipe pédagogique, les élèves et les tiers 250 A 250 B
Cadres niveau 1 Directeur d’établissement, des ressources humaines, financier, pédagogique, de direction et directeur général adjoint Travaux hautement qualifiés mettant en oeuvre des compétences supérieures acquises par formation spécifique et par expérience. Personnel autorisé à diriger un établissement scolaire. Large autonomie dans le cadre d’objectifs généraux. Communique avec les tiers ; a la responsabilité d’un établissement ; bénéficie d’une large délégation de pouvoirs pouvant inclure la gestion du personnel. Diplôme de l’enseignement supérieur (niveaux I à III) avec expérience significative et/ou expérience professionnelle équivalente 270 A 270 B
Cadres niveau 2 Directeur régional, directeur général Travaux hautement qualifiés mettant en oeuvre des compétences supérieures acquises notamment par l’expérience. Très large autonomie dans le cadre d’objectifs généraux. ; fixation des objectifs et responsabilité de leurs réalisations. Très large délégation de pouvoirs ; représentation de l’employeur auprès de tous les tiers. Diplôme de l’enseignement supérieur (niveaux I à III) avec une expérience confirmée et/ou expérience professionnelle équivalente] 300 A 300 B
Cet article vous a plu ? Notez le !
Note : 5 (1 votes)

A propos de l'auteur Laurent Martin

Consultant et juriste en droit social, Laurent Martin a travaillé dans les services RH de très grandes entreprises. Il édite le site Dicotravail qu’il a créé en 2015. Il est titulaire d’un Master droit social (Université Panthéon-Sorbonne) et d’un Master pro droit social spécialité droit et pratique des relations de travail (Université Panthéon-Assas).

Laisser un commentaire

Le bulletin de paie que vous recevez chaque mois est-il correct ? Sur les 2145 bulletins de paies que nous avons vérifié, 83 % comportaient des erreurs. Et le vôtre ?

Êtes vous sûr de ne pas perdre d'argent ?

EN SAVOIR PLUS ...
close-link