Convention collective boucherie, boucherie-charcuterie, boucherie hippophagique – Brochure JO 3101 – Code IDCC 992

Convention collective boucherieLa convention collective nationale du commerce de détail de la boucherie, boucherie-charcuterie, boucherie hippophagique a pour numéro de brochure JO 3101 et pour code IDCC 992.

Elle s’applique aux entreprises  ayant pour activité : commerce de détail de viandes et produits à base de viande, commerce de détail alimentaire sur éventaires et marchés, charcuterie et traiteurs.

Sont en revanche exclu de cette convention collective les entreprises de l’industrie et commerce en gros de la viande.

Période d’essai du CDI convention collective du commerce de détail boucherie

Catégorie Ouvriers et personnels administratif Agents de maîtrise Cadres
Durée période d’essai 1 mois 2 mois 3 mois

Congés pour événements familiaux convention collective boucherie

Ces congés sont dus quelle que soit l’ancienneté du salarié et ces absences n’entraînent pas de réduction de la rémunération. Ces congés doivent être pris dans une période raisonnable autour de l’évènement.

Mariage du salarié 4 jours, 1 semaine, y compris le repos hebdomadaire si + de 6 mois d’ancienneté
d’un enfant 2 jours
Naissance ou adoption d’un enfant 3 jours
Décès du conjoint, d’un enfant 3 jours
du père, de la mère, d’un beau-parent 2 jours
d’un frère, d’une sœur, d’un beau-frère, d’une belle-sœur 1 jour

Jours fériés convention collective boucherie

Jours fériés chômés et payés

Le chômage des jours fériés ne peut être la cause d’une réduction de la rémunération.

Travail un jour férié

Le travail d’un jour fériées est soit compensées par un repos de même durée dans la quinzaine qui précède ou qui suit, soit indemnisées conformément à la législation prévue par le code du travail.

Heures supplémentaires convention collective boucherie

La convention collective de la boucherie prévoit que les heures supplémentaires sont majorées de :

  • de la 36ème à 43ème heure à 25 %
  • à partir de la 44ème heure à 50 %

Travail de nuit convention collective boucherie

Le travail de nuit donne droit à une prime de 25 % du taux horaire de base pour chaque heures effectuées entre 21 h et 6 h.

Cette prime fait l’objet d’une mention spéciale sur le bulletin de salaire.

Cette prime ne s’applique pas aux gardiens et veilleurs de nuit.

Arrêt de travail : maladie, accident du travail convention collective du commerce de détail boucherie

Maintien du salaire par l’employeur en cas d’arrêt de travail

La convention collective de la boucherie prévoit que le maintien de salaire se fait sous déduction des indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS) et des éventuels régimes de prévoyance.

Ancienneté Maladie ou Accident de trajet ou Accident du travail ou Maladie professionnelle
Jour de carence Montant du maintien de salaire
de 1 à 6 ans 7 jours en cas de maladie ou accident de trajet

0 jour en cas d’accident de travail ou maladie professionnelle

90 % pendant 60 jours
de 6 à 11 ans 90 % pendant 80 jours
de 11 à 16 ans 90 % pendant 100 jours
de 16 à 21 ans 90 % pendant 120 jours
de 21 à 26 ans 90 % pendant 140 jours
de 26 à 31 ans 90 % pendant 160 jours
+ de 31 ans 90 % pendant 180 jours

Garantie d’emploi en cas de maladie

Impossibilité de licencier le salarié pendant une période de :

  • 3 mois si ancienneté entre 1 et 8 ans
  • 6 mois si + de 8 ans d’ancienneté

Maladie et congés payés

2 mois de maladie, consécutifs ou non, dans la période du 1er juin au 31 mai, sont assimilés à du travail effectif pour le calcul de la durée des congés payés.

Préavis convention collective boucherie

Durée du préavis

Ancienneté Licenciement Démission
– de 6 mois 1 semaine 1 semaine
+ de 6 mois Préavis légal 1 mois, 3 mois pour les cadres

Heures pour recherche d’emploi en cours de préavis

le salarié peut s’absenter 2 heures par jour pour rechercher un nouvel emploi sans déduction de salaire le moment de la journée où peuvent se placer ces absences est fixé alternativement un jour au gré du salarié, un jour au gré de l’employeur.

Indemnité de licenciement convention collective boucherie

La convention collective de la boucherie ne prévoit pas d’indemnité de licenciement conventionnelle, c’est donc l’indemnité légale de licenciement qui s’applique.

Classification des salariés

Classification des OUVRIERS et EMPLOYÉS

Niveau Echelon Emploi et qualification
I A Plongeur : Il est capable d’utiliser le lave-vaisselle, il connaît les produits de lavage, leur dosage et les règles d’hygiène élémentaires.

Employé d’entretien : Il est chargé du nettoyage de l’ensemble des locaux professionnels et du matériel. Il connaît les produits à utiliser, leur dosage, les règles d’hygiène élémentaires contenues dans le guide de bonnes pratiques d’hygiène.

B Chauffeur-livreur :  Il assure le chargement des produits et marchandises conformément aux règles sanitaires. Il en effectue la livraison et le déchargement. Il maintient son véhicule en tenant compte des règles d’hygiène. Il s’assure du bon entretien du véhicule. Il est chargé de recevoir et de transmettre tous les documents administratifs et commerciaux relatifs aux transports effectués.

Employé administratif : Il effectue toutes tâches administratives utiles au bon fonctionnement de l’entreprise, par exemple travail sur ordinateur, classement, courrier…

II A Chauffeur-livreur encaisseur : En plus des fonctions de chauffeur-livreur (niveau I, échelon B), il a la responsabilité de toutes les opérations financières liées à l’encaissement des factures.

Caissier : Il effectue seul toutes les opérations courantes de caisse. Il est apte à prendre des commandes. Il doit, par ailleurs, manifester de bonnes qualités relationnelles.

Vendeur : Il présente les viandes, prépare et présente les plats. Il assure le service à la clientèle. Il doit, par ailleurs, manifester de bonnes qualités relationnelles.

B Secrétaire aide-comptable : En plus des fonctions de l’employé administratif (niveau I, échelon B), il effectue toutes les opérations préparatoires au travail du comptable.

Boucher préparateur : Il assure toutes les tâches d’exécution courantes nécessaires à la transformation des carcasses de leur état initial de gros morceaux de coupe jusqu’à leur présentation en morceaux de détail en vue de la mise en vente.

Tripier préparateur : Il a des connaissances de base en triperie (identifier les différents produits tripiers, distinguer les différentes qualités des produits tripiers, maîtriser les méthodes de travail et les procédés : pesage, prise de température, qualité du produit, état de l’emballage…, identifier les différents conditionnements des produits : palettes, cartons, chariots, bacs…, identifier et mettre en pratique les règles d’hygiène et de sécurité).

Missions : réceptionner et stocker les produits, reconnaître et vérifier les produits (température, quantité…), étiqueter et emballer les produits selon le souhait des clients, stocker en chambre froide positive ou négative les produits prêts à expédier, préparer les livraisons et les expéditions.

Aptitudes requises : respecter les délais (préparation des livraisons et des tournées d’expédition), respecter des processus de contrôle rigoureux (décompte des quantités prélevées sur les stocks, étiquetage, estampillage…),

Charcutier-traiteur : Il assure les tâches d’exécution courantes nécessaires à la réalisation des préparations et fabrications de base de charcuterie crue ou cuite traditionnelle et en charcuterie disposant d’un rayon traiteur.

Vendeur qualifié : En plus des fonctions du vendeur (niveau II, échelon A), il est capable d’apporter à la clientèle une information objective sur le choix des morceaux et leur préparation culinaire. Il est titulaire d’un CQP « Vendeur, vendeuse qualifié(e)».

C Caissier aide-comptable : En plus des fonctions du caissier (niveau II, échelon A), il effectue toutes les opérations préparatoires au travail du comptable.
III A Boucher préparateur qualifié : Il assure toutes les tâches d’exécution courante nécessaires à la transformation des carcasses de leur état initial de gros morceaux de coupe jusqu’à leur présentation en morceaux de détail en vue de la mise en vente. Il est titulaire soit du CAP de boucher, soit du CQP de technicien boucher, soit, par équivalence, du CTM de préparateur(trice) vendeur(se) option boucherie.

 

Charcutier-traiteur qualifié : Il assure les tâches d’exécution courante nécessaires à la réalisation des préparations et fabrications de base de charcuterie crue ou cuite traditionnelle et en charcuterie disposant d’un rayon traiteur. Il est titulaire du CAP de charcutier-traiteur ou, par équivalence, du CTM de préparateur(trice) vendeur(se) option charcuterie-traiteur.

B Boucher préparateur vendeur qualifié : Il effectue toutes les tâches du boucher préparateur qualifié (niveau III, échelon A). Il est titulaire du CQP « Boucher préparateur vendeur, vendeuse qualifié(e) » ou possède les connaissances technologiques et pratiques équivalentes.

Boucher-traiteur qualifié :

Il est titulaire du CAP préparateur en produits carnés ou du CQP « Technicien boucher». Il est titulaire du CAP préparateur en produits carnés ou du CQP de technicien boucher et mention complémentaire employé traiteur ou possède les connaissances technologiques et pratiques équivalentes.

Ouvriers tripiers : Il a des connaissances de base en triperie, il a les mêmes connaissances que le tripier préparateur (niveau II, échelon B), et maîtrise les méthodes de travail et les procédés, si la fonction l’oblige, de tranchage, parage, séparation des produits, mise sous vide, affûtage des couteaux….

Ses missions : Trancheur-opérateur découpe (séparation des différents produits des fressures : cœur, ris, foie, mou, hampe…., préparation des produits : parer, dénerver, dégraisser, trancher… (foies, cœurs, rognons, ris…), désossage et roulage des têtes de veau (cuir + langue), conditionnement des produits : mise sous vide) Désosseur-casseur de têtes (désossage des têtes de veau, prélèvement des joues et des langues, cassage des têtes de veau et des têtes de porc, conditionnement des produits (mise sous vide, mise en barquette des cervelles…). Vendeur (présente les produits tripiers, prépare et présente les plats, assure le service de la clientèle)

Il doit manifester de bonnes qualités relationnelles. Il est fréquent que les ouvriers soient polyvalents et réalisent l’ensemble des opérations citées ci-dessus.

Aptitudes requises : bonne capacité d’adaptation, détecter toute anomalie survenue en cours de production ou au sujet de la qualité des produits travaillés, informer le chef d’atelier de toute anomalie rencontrée.

C Boucher-charcutier-traiteur qualifié : Il est titulaire du CAP de boucher ou du CQP de technicien boucher et du CAP de charcutier-traiteur ou, par équivalence, du CTM de boucher-charcutier-traiteur.
IV A Comptable : Il traduit en comptabilité toutes les opérations administratives, commerciales ou financières, les compose, les centralise et les assemble pour permettre d’en tirer : balances, bilan, comptes de résultat, prix de revient aux différents stades de la fabrication ou de la distribution.
B Boucher charcutier traiteur très qualifié : Il est titulaire du baccalauréat professionnel de boucher charcutier traiteur.
C Tripier responsable cuisson : il a les mêmes connaissances que le tripier préparateur niveau II, échelon B, et il identifie les différentes matières premières et ingrédient, il maîtrise les méthodes de travail et les procédés ( mode de cuisson, temps de cuisson, températures, fonctionnement des machines…)

Ses missions : organiser et planifier l’activité en fonction des commandes et des arrivages, réceptionner les matières premières, les ranger en respectant le plan de gestion des stocks, préparer les produits avant cuisson en respectant la nature des produits et les quantités (marinades, lavages…), paramétrer la (les) machine(s) avant lancement de la cuisson, lancer la cuisson et vérifier régulièrement les différents paramètres : temps, température… , procéder au nettoyage désinfection de la (les) machine(s) en fin de poste, assurer la maintenance de premier niveau, détecter les non-conformités, les anomalies et les dysfonctionnements par rapport aux produits à la machine.

Aptitudes requises : connaître et maîtriser le fonctionnement des différentes machines (exemple : autoclave), être rigoureux et méthodique, anticiper, réagir rapidement en cas de non-conformité machine et produit , transmettre l’information utile en fonction des besoins spécifiques de chaque interlocuteur interne.

Boucher hautement qualifié : Il est titulaire du BP de boucher ou en possède le niveau et les compétences. Il est capable d’assurer la responsabilité du rayon boucherie. Il assiste dans toutes ses tâches le responsable de point de vente (Niveau VI, échelon A), il peut également le suppléer dans certaines de ses tâches.

Boucher-traiteur hautement qualifié : Il est titulaire du BP de boucher ou en possède le niveau et les compétences. Il est capable d’assurer la responsabilité du rayon traiteur.

Charcutier-traiteur hautement qualifié : Il est titulaire du BP de charcutier-traiteur, ou en possède le niveau et les compétences. Il est capable d’assurer la responsabilité du rayon charcuterie traiteur.

D Boucher-charcutier-traiteur hautement qualifié : Il est titulaire des BP des deux spécialités ou en possède le niveau et les compétences. Il est capable d’assurer la responsabilité des rayons boucherie charcuterie traiteur.

Classification des AGENTS DE MAITRISE

Niveau Echelon Emploi et qualification
V Responsable de laboratoire adjoint : Il assiste dans toutes ses tâches le responsable de laboratoire (niveau VII, échelon A), il peut également le suppléer dans certaines de ses tâches.

Responsable de point de vente adjoint : Il assiste dans toutes ses tâches le responsable de vente (niveau VII, échelon A), il peut le suppléer dans certaines de ses tâches. Il peut également assurer le fonctionnement normal d’un point de vente sous une responsabilité hiérarchique.

VI A Responsable de laboratoire : Il assure le fonctionnement du laboratoire. Il a la responsabilité de toute la préparation des produits en vue de leur commercialisation.

Responsable de point de vente : Il a la responsabilité du bon fonctionnement du point de vente (magasin, place de marché, tournée, etc.).

Responsable hygiène et sécurité : Il assure la mise en place et le respect des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire dans l’entreprise. Il est responsable de l’application des guides de bonnes pratiques d’hygiène ou de l’HACCP. Il doit veiller à la formation en ces domaines du personnel.

B Assistant de chef d’entreprise : Il assiste dans toutes ses tâches le responsable d’entreprise (niveau VII). Il peut également assurer le fonctionnement d’un point de vente ou d’un rayon spécifique. Il est titulaire d’un CQP d’assistant de chef d’entreprise.
C Responsable de plusieurs points de vente : Il assure le bon fonctionnement et la coordination des points de vente dont il est responsable.

Classification des CADRES

Niveau Echelon Emploi et qualification
VII A Responsable de laboratoire :

En plus des fonctions du responsable de laboratoire défini au niveau VI, il assure la gestion complète (embauche, fixation du salaire, répartition des tâches, pouvoir disciplinaire, etc.) du personnel du laboratoire.

Responsable de point de vente : En plus des fonctions du responsable de point de vente défini au niveau VI, il assure la gestion complète (embauche, fixation du salaire, répartition des tâches, pouvoir disciplinaire, etc.) du personnel du point de vente (magasin, place de marché, tournée, etc.).

Responsable des achats : Il doit satisfaire aux besoins de matières premières de l’entreprise. Pour cela, il a délégation de négociation auprès des fournisseurs auxquels il s’adresse dans le respect du cahier des charges de l’entreprise. Par ailleurs, il doit veiller au bon approvisionnement du ou des points de vente.

B Responsable d’entreprise : Il assure la responsabilité du fonctionnement de l’entreprise.

Salaires minima convention collective boucherie

Les salaires minima conventionnels dépendent du niveau et de l’échelon du salarié.

Retrouvez ici les salaires minima : salaires minima des boucheries

Dites "J'aime" à la page Facebook Dicotravail et vous serez informé à chaque augmentation des salaires minima de votre convention collective directement sur votre compte Facebook !

Téléchargement convention collective boucherie

Vous pouvez télécharger ou consulter l’intégralité de la convention collective sur le site Légifrance : Légifrance

Cet article vous a plu ? Notez le !
Note : 5 (2 votes)

A propos de l'auteur Laurent Martin

Consultant et juriste en droit social, Laurent Martin a travaillé dans les services RH de très grandes entreprises. Il édite le site Dicotravail qu’il a créé en 2015. Il est titulaire d’un Master droit social (Université Panthéon-Sorbonne) et d’un Master pro droit social spécialité droit et pratique des relations de travail (Université Panthéon-Assas).

Laisser un commentaire

Le bulletin de paie que vous recevez chaque mois est-il correct ? Sur les 2145 bulletins de paies que nous avons vérifié, 83 % comportaient des erreurs. Et le vôtre ?

Êtes vous sûr de ne pas perdre d'argent ?

EN SAVOIR PLUS ...
close-link