Lettre afin de contester la rupture de la période d’essai de votre CDI

Lettre pour contester la rupture de la periode d'essai d'un CDI

Quand utiliser ce modèle de lettre ?

Ce modèle de lettre est à utiliser lorsque votre employeur a rompu la période d’essai de votre CDI et que vous souhaitez contester cette rupture d’essai. La raison de la contestation sera soit l’absence de période d’essai mentionnée dans le contrat, soit une période d’essai prévue trop longue, soit le délai de prévenance légal non respecté.

Code du travail et rupture de période d’essai de CDI

Les durées maximales de la période d’essai du CDI sont prévues par le code du travail. Elles peuvent aussi être prévues par votre convention collective de branche.

Ces durées maximales dépendent en générale de la catégorie professionnelle du salarié (ouvrier, employé, cadre ….)

La période d’essai ne se présume pas, elle doit être clairement stipulée dans le contrat de travail. De plus, l’employeur qui veut rompre la période d’essai doit respecter un délai de prévenance.

Ainsi si l’employeur rompt votre période d’essai en méconnaissance des règles ci-dessus alors vous pouvez contester la rupture et demander la poursuite de votre contrat ou bien une indemnité pour rupture abusive de période d’essai.

Vous n’avez effectivement rien à perdre à faire cette demande et si elle n’aboutit pas vous pourrez ensuite intenter une action devant le Conseil des Prud’hommes.

Formalité

Votre lettre doit préciser certaines mentions légales obligatoires. Pour une question de preuves, il est préférable de faire cette demande par lettre recommandée avec accusé de réception.

Le modèle gratuit de lettre de contestation de rupture de période d’essai

Ce modèle est composée de 3 lettres distinctes, la 1ère sera à utiliser si la période d’essai prévue dans le contrat était trop longue, la 2ème lettre sera à utiliser s’il n’y avait pas de période d’essai de prévue dans le contrat et enfin la dernière sera à utiliser si le délai de prévenance n’a pas été respecté par votre employeur.

Ces lettres gratuites sont élaborées par un juriste en droit du travail conformément aux dispositions du Code du Travail et à la jurisprudence, elles contiennent les articles du code du travail et les mentions légales nécessaires pour faire respecter vos droits.

Elles vous permettront de contester la rupture de votre période d’essai comme vous le permet la loi.

Lettre à utiliser si la période d’essai prévue dans le CDI est trop longue

Prénom – Nom
Adresse
Code Postal – Ville

Nom de la Société
Adresse
Code postal – Ville

Lettre recommandée avec accusé de réception ou Lettre remise en main propre contre décharge

Contestation de rupture de période d’essai de mon CDI

Lieu, Date,

Madame, Monsieur,

Le < date > nous avons conclu ensemble un contrat à durée indéterminée.

Le < date > vous m’avez notifié la rupture de ma période d’essai.

Je conteste la validité de cette rupture car la période d’essai de < durée > prévue dans mon contrat était trop longue, de ce fait à la date ou vous m’avez notifié la rupture, ma période d’essai était légalement terminée et vous ne pouviez donc pas la rompre.

En effet, < l’article L. 1221-19 du code du travail ou la convention collective > prévoit que la durée maximale de la période d’essai du contrat de travail à durée indéterminée ne être supérieure à < durée >.

Je vous demande donc de renoncer à la rupture de cette période d’essai et ainsi de poursuivre notre relation contractuelle. ou Aussi je vous demande de bien vouloir me verser une indemnité pour rupture d’essai abusive d’un montant de < montant > €.

Si vous ne répondez pas favorablement à ma demande je me verrai dans l’obligation de saisir le Conseil des Prud’hommes afin de demander le paiement de dommages intérêts au titre du préjudice subi.

Dans l’attente de votre réponse que j’espère favorable, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

 

Signature

Lettre à utiliser s’il n’y avait pas de période d’essai de prévue dans le CDI

Prénom – Nom
Adresse
Code Postal – Ville

Nom de la Société
Adresse
Code postal – Ville

Lettre recommandée avec accusé de réception ou Lettre remise en main propre contre décharge

Contestation de rupture de période d’essai de mon CDI

Lieu, Date,

Madame, Monsieur,

Le < date > nous avons conclu ensemble un contrat à durée indéterminée.

Le < date > vous m’avez notifié la rupture de ma période d’essai.

Je conteste la validité de cette rupture pour la simple et bonne raison qu’il n’y avait aucune période d’essai de prévue dans mon contrat, de ce fait la période d’essai n’existait pas.

Je vous demande donc de renoncer à la rupture de cette période d’essai et ainsi de poursuivre notre relation contractuelle.  ou Aussi je vous demande de bien vouloir me verser une indemnité pour rupture d’essai abusive d’un montant de < montant > €.

Si vous ne répondez pas favorablement à ma demande je me verrai dans l’obligation de saisir le Conseil des Prud’hommes afin de demander le paiement de dommages intérêts au titre du préjudice subi.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Signature

Lettre à utiliser si le délai de prévenance n’a pas été respecté

Prénom – Nom
Adresse
Code Postal – Ville

Nom de la Société
Adresse
Code postal – Ville

Lettre recommandée avec accusé de réception ou Lettre remise en main propre contre décharge

Contestation de rupture de période d’essai de mon CDI

Lieu, Date,

Madame, Monsieur,

Le < date > nous avons conclu ensemble un contrat à durée indéterminée.

Le < date > vous m’avez notifié la rupture de ma période d’essai.

Je conteste la validité de cette rupture car vous n’avez pas respecté le délai de prévenance légale.

En effet l’article L. 1221-25 du code du travail prévoit que lorsqu’il est mis fin, par l’employeur, à la période d’essai pour les contrats stipulant une période d’essai d’au moins une semaine, le salarié est prévenu dans un délai qui ne peut être inférieur à 24 heures en deçà de 8 jours de présence, 48 heures entre 8 jours et 1 mois de présence, 2 semaines après 1 mois de présence, 1 mois après 3 mois de présence. De plus la période d’essai, renouvellement inclus, ne peut être prolongée du fait de la durée du délai de prévenance.

Je vous demande donc de renoncer à la rupture de cette période d’essai et ainsi de poursuivre notre relation contractuelle. ou Aussi je vous demande de bien vouloir me verser une indemnité pour rupture d’essai abusive d’un montant de < montant > €.

Si vous ne répondez pas favorablement à ma demande je me verrai dans l’obligation de saisir le Conseil des Prud’hommes afin de demander le paiement de dommages intérêts au titre du préjudice subi.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Signature

Faite vérifier votre fiche de paie

Êtes vous sûr que votre bulletin de salaire est juste ? Un expert en paie contrôle votre bulletin de salaire afin de vous apporter une réponse claire et fiable.

Cet article vous a plu ? Notez le !
Note : 4.9 (9 votes)
Modèle lettre droit du travail

A propos de l'auteur Laurent Martin

Consultant et juriste en droit social, Laurent Martin a travaillé dans les services RH de très grandes entreprises. Il édite le site Dicotravail qu’il a créé en 2015. Il est titulaire d’un Master droit social (Université Panthéon-Sorbonne) et d’un Master pro droit social spécialité droit et pratique des relations de travail (Université Panthéon-Assas).
Le bulletin de paie que vous recevez chaque mois est-il correct ? Sur les 2145 bulletins de paies que nous avons vérifié, 83 % comportaient des erreurs. Et le vôtre ?

Êtes vous sûr de ne pas perdre d'argent ?

EN SAVOIR PLUS ...
close-link
44 Partages
44 Partages
Copy link
Powered by Social Snap