Selon une étude, un patron sur 20 serait psychopathe !

Selon une très sérieuse étude américaine, un patron sur 20 aurait des tendances psychopathes ! Et le votre ?

Les traits caractéristiques des chefs d’entreprise, tels que l’antisocialisme, le manque de remords et l’absence de “comportements humains”, rappellent souvent ceux de  Mr. Burns : le patron d’Homer Simpson.

Ces caractéristiques, souvent caricaturales, sont pourtant fréquemment associées à la psychopathie. Une étude de l’Université de Bond aux États-Unis révèle que 21% des patrons présentent des traits psychopathiques.

Nathan Brookes, expert en psychologie judiciaire, et les chercheurs Katarina Fritzon et Simon Croom ont découvert ce constat en examinant 261 patrons du secteur de la gestion de la chaîne logistique.

L’étude menée par un psychologue démontre que les patrons psychopathes se cachent derrière leur statut élevé, ils jouent de leur charme et manipulent leurs employés afin de gagner leur affection.

Le psychologue ayant mené l’enquête, Paul Barbiak, résume ainsi la situation : « Les psychopathes ne sont pas vraiment le genre de personne que vous pensez qu’ils sont. Vous pourriez même être marié depuis plus de 20 ans sans savoir que la personne avec qui vous vivez est un psychopathe ! »

L’enquête menée démontre que malgré leur capacité managériale plutôt faible, les patrons psychopathes couvrent leur faiblesse en manipulant subtilement leur employé et leur subordonné.

Pour y parvenir, ils se mettent dans votre peau, ils écoutent ce que vous dites et ils peuvent ainsi savoir ce que vous pensez.

Selon Nathan Brookes, ce ratio élevé – un sur cinq – est comparable à celui que l’on retrouve dans les populations carcérales. En comparaison, seulement environ 1% de la population mondiale est considérée comme psychopathe, bien que certaines études suggèrent que ce chiffre pourrait être plus proche de 4%.

Cependant, le taux de psychopathes varie considérablement selon les secteurs d’activité. Une étude réalisée en 2012 par le psychologue Robert Hare estimait que 10% des professionnels de la finance, voire davantage à Wall Street, présentaient des traits psychopathiques.

Selon Sherree Decovny, les psychopathes peuvent être des candidats idéaux pour les postes de direction, car ils possèdent un charme, un charisme, une intelligence et une capacité à mentir et à manipuler sans égal.

Un doute sur votre paie ? Nous la vérifions !

Laisser un commentaire